AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Ces membres attendent un compagnon de voyage bien attentionné pour vivre une grande aventure!

___ • Akugi


Les recherches de la poképolice de Aiste sont tournées vers les chercheurs de gènes, un groupe de scientifique sans éthique ni morale volant les pokémons des dresseurs et coordinateurs. Voici les informations recueillies, soyez vigilant.

5 chercheurs de gènes recherchés

.

• Zacchary •

.

.


Partagez
 

 Irume Sakaki

Aller en bas 
AuteurMessage
Irume Sakaki
Entouré de ses compagnons
Entouré de ses compagnons
Irume Sakaki

Féminin
Messages : 30
EXP : 75
Date d'inscription : 16/03/2015
Age : 25
Quelle est ton île? : Saule

Notes
Relations:
Sac à dos:

Irume Sakaki Empty
MessageSujet: Irume Sakaki   Irume Sakaki I_icon_minitimeLun 16 Mar - 0:22

Irume Sakaki 1426464843-prez1 Irume Sakaki 1426464845-prez2

Nom: Sakaki, mais il prétendra ne pas en avoir.
Prénom: Irume, mais il se présentera plus facilement comme Meiru.
Age: Dans les 18 ans.
Sexe: Masculin.
Groupe: Dresseur en quête de badges.
Types favoris :  Tous et aucun, mais il répondra surement Dragon en hommage à sa mère.
Île de départ: Saule



Caractère:
Irume est un personnage complexe, plus qu'il n'y paraît.
De l'extérieur, il est Meiru. Il ressemble à un jeune homme épanouie, amoureux de la nature et des pokemon, un peu moins des humains. C'est qu'il est d'un naturel méfiant le bonhomme. Pourtant le dresseur se montre poli, sociable et d'une agréable compagnie. Il fait montre d'une grande force de caractère et de détermination, parfois se montrant un peu trop tête brûlée et peu enclin à reconnaitre ses erreurs. Intelligent mais pas plus que la moyenne, Irume ne se démarque nullement de la masse. C'est un dresseur comme un autre. Enfin, ça, c'est ce qu'il veut qu'on croit.
C'est quelqu'un de très obstiné et qui est prêt à tout pour arriver à ses fins. Déterminé, il peut s'entraîner sans relâche toute une journée, sans même prendre de pause. Simplement parce qu'il a un but et que jamais il ne se détourne de ce chemin. Il deviendra fort, le plus fort de tous. C'est une promesse qu'il a faite, qu'on lui a faite, et il compte bien la tenir car c'est un homme de parole. Il est franc et d'un naturel calme mais si on le cherche, on le trouve. Par ailleurs, c'est aussi quelqu'un de très passionné par les pokemon et la nature en général. Si il a une idée en tête, rien ni personne ne pourra le faire changer d'avis et abandonner ne fait pas parti de son vocabulaire.
En effet, Irume est plus profond que ça. Au fond, il ne s'agit que d'un petit bonhomme, un peu perdu et en colère, blessé. C'est pour cette raison qu'il est très méfiant et qu'il faudra beaucoup de temps pour arriver à l'approcher et à le connaitre réellement. Car oui, le jeune homme ne se présente jamais sous sa véritable identité, du moins au début. Meiru. Voilà qui il prétendra être. Pour se protéger mais aussi pour cacher sa honte, son héritage. Le garçon a beaucoup de mal à accepter ses origines et par conséquent, à très peu d'estime pour lui-même. Il en vient souvent à se négliger.
Mais que ce soit Meiru ou Irume, deux choses sont certaines : son amour pour les pokemon et sa loyauté sans faille, parce que si on arrive à passer outre la carapace qui entoure le coeur du jeune homme, il fera tout pour ses amis, mais pour ça, il faut s'armer de patience. Et sa peur des insectes, qu'il ne faut pas oublier.

Apparence :
Irume est un jeune homme de 18 ans, à l'allure plutôt singulière. Du haut de ses 1m75, le garçon a deux visages. Meiru et Irume.
Meiru présente un visage joyeux, rieur et sociable. Il fait preuve d'une joie de vivre contagieuse, d'une certaine méfiant mais surtout fait montre d'une personnalité normale, dans la moyenne et sans problème particulier.
Irume, pour sa part, est en réalité quelqu'un qui se montre froid et distant, tant par son caractère que par son physique. Le corps droit, tendu. Le visage fermé. Et un regard des plus glacials.
Le dresseur possède une touffe de cheveux sombres aux reflets bleutés, plutôt indomptables. D'ailleurs, il ne prend même pas la peine de les coiffer. Mais le plus remarquable chez lui, c'est sans nul doute ses yeux. Deux perles rubis, tantôt animés du feu de la détermination, tantôt vide de tout, en fonction de l'humeur du moment. Il est à noté aussi que le garçon présente dans le dos une grande brûlure, qui parfois se réveille et lui cause bien des douleurs. Etrangement, certains disent qu'elle a la forme d'une plume, un peu. De cette cicatrice, Irume a honte et n'en parle jamais. Personne ne devrait savoir, si ça ne tenait qu'à lui.
Pour ce qui est des vêtements, rien que des trucs pratiques. Il a une légère affection pour le bleu et le rouge.

Histoire:
Irume est né en fin de matiné, le plus banalement possible, à condition que ce terme puisse être employé pour décrire l'acte merveilleux de la naissance d'un petit être. La mère et l'enfant se portaient bien, tout le monde était heureux.

Cinq ans plus tard, le petit bonhomme avait grandit et se posait des questions maintenant. Il était en âge de remarquer les regards que coulaient les habitants d'Ebenelle sur lui. Mais il ne les comprenait pas. Et puis, il y avait aussi cette question qui occupait ses pensées maintenant, depuis qu'à l'école, on lui avait demandé d'écrire une rédaction sur le travail de ses parents. Curieux et intrigué par tout, le bambin n'avait eu aucun mal à écrire plusieurs lignes et à faire des dessins pour raconter le métier de sa maman, avec ses mots à lui. Il l'avait dessiné domptant les immenses dragons de la Caverne ou combattant contre un challenger. Il admirait littéralement Sandra, championne de l'Arène d'Ebenelle et maîtresse en type Dragon. Irume avait dit combien il était fier de sa maman et de ce qu'elle faisait. Pourtant, il restait une ombre au tableau. Les pages désespérément vides sur son papa.
Il ne l'avait jamais vu et Sandra ne lui en avait jamais parlé. Le gamin n'avait pas non plus cherché à en savoir plus, ses pensées étant plus tournées vers les jeux et les copains. Mais maintenant, il devait savoir, pour l'école mais aussi parce que cette situation lui pesait. Les autres, ils avaient deux parents. Lui il n'avait que sa maman, et c'était pas normal. Même lui il le savait sans pouvoir expliquer pourquoi. Alors, en plus du prétexte du devoir pour l'école, Irume prit son courage à deux mains et décida de poser la question à sa maman. Il la trouva en train de faire la toilette d'un bébé minidraco, un copain avec qui il aimait jouer d'ailleurs.

-Maman ?
-Oui mon dragonnau ?
-J'ai un devoir pour l'école, tu peux m'aider ?
-Bien sûr poussin. Dis moi donc ?
-C'est qui papa ?

Sandra avait eu beaucoup de mal à répondre à cette simple et légitime question. Elle avait détourné la conversation, prétextant que le minidraco avait besoin de faire de l'exercice et que son fils était le plus qualifié pour ce travail. Oubliant ses interrogations et son exposé, le gamin s'empressa de passer du temps avec le pokemon. Quant à sa mère, elle se rendit, après avoir laissé son enfant sous surveillance, auprès de la maîtresse de son fils. De là, elle demanda une exeption pour Irume concernant le devoir, ce qui lui fut accordé, car la professeur était au courant. Le petit ne comprit pas pourquoi, mais quand sa mère lui expliqua qu'en échange, il pouvait montrer le minidraco à sa classe comme "preuve" vivante, il ne posa plus de résistance. Pour le garçon, c'était une bonne nouvelle et il fit sa présentation sur sa mère uniquement.

L'ignorance ne pouvait durer éternellement. En grandissant, Irume éprouvait de plus en plus de difficulté face à l'identité mystère de son paternel. Ses relations avec les habitants de la ville se dégradaient d'ailleurs, car sans connaître le fin mot de l'histoire, le garçon avait acquis la certitude que tous les grands, ou une grande partie en tout cas, en savaient plus que ce qu'ils ne voulaient bien lui dire. Et plus la date de son dixième anniversaire approchée, plus ses amis le laissaient tomber. Comme quoi leurs parents ne voulaient plus qu'ils le fréquentent. Perturbé et blessé dans son amour propre, Irume développa une grande solitude et une grande tristesse, qu'il oubliait en passant de plus en plus de temps avec les pokemon dragons de la Caverne. Sa mère, soucieuse du comportement de son fils, décida de le retirer de l'école pour éviter qu'il ne se retrouve toujours isolé et qu'il subisse les rumeurs. Elle savait bien comment étaient les enfants parfois entre-eux. Méchants, sans savoir à quel point leur comportement pouvait détruire l'autre.
Quand vient les dix ans d'Irume, la toute petite famille resta bien sagement dans la Caverne des dragons. Sandra ne voulait pas sortir et Irume s'en fichait bien, de toute façon, personne ne l'attendait dehors. Mais cet isolement ne suffit pas pour échapper à ce que la championne redoutait. Un groupe armé fit irruption dans la grotte, alors que dehors la tempête faisait rage. Sandra protégeait son fils, le cachant derrière elle. Mais Irume parvenait à voir les assaillants. Tous vêtus du même étrange uniforme. D'une unique couleur noir, avec un R rouge sur la poitrine. Les pokemon de la championne n'avaient aucun mal à résister à l'envahisseur mais ils finisaient par se fatiguer et quand arriva les Admins de la Team, les pauvres ne purent rien faire.

-Tu pensais pouvoir te cacher ?
-Retourne d'où tu viens !

Un homme plutôt grand, envoloppé dans une cape noire comme le charbon et dégageant un mélange de charisme et de terrifiante confiance, se dirigea vers le duo formé par la mère et son fils. Irume se cachait derrière sa mère, totalement perdu et effrayé. Sa mère semblait savoir qui étaient ses affreux hommes. Mais lui n'en avait aucune idée. Puis, plus l'homme dangereux s'approchait, plus le garçon se sentit du devoir de protéger sa maman. Alors, rassemblant tout son courage, il se dressa fièrement entre l'ennemi et Sandra, qui n'eut pas le temps de l'en empêcher.

-Laissez ma mère !
-... En voilà du courage, de la détermination. Il sera parfait.

Puis, sans rien ajouter de plus, l'homme fit demi-tour avec ses troupes. Sandra s'empressa de soigner les dragons, avec son fils, avant de pouvoir prendre le temps de se remettre de cette situation des plus terrifiantes. Irume ne cessait de trembler depuis le départ des hommes en noirs, tout comme la championne. D'un commun accord, les deux préférérent ne pas parler tout de suite de cet incident. Si Sandra ne pouvait se cacher éternellement, à cause de sa position de championne d'arène, Irume ne s'en priva pas. Il restait soit dans la Caverne, soit dans l'arène Dragon, où il vivait avec sa mère, à l'arrière. Mais ce n'était pas bon, pas sain et pour que sa mère arrête de lui faire des lessons, le jeune garçon accepta de retourner à l'école. Toute la ville avait changé d'attitude envers lui. On se montrait gentil, respectueux, tout en gardant ses distances et sans cesser les messes basses. C'est de là qu'Irume développa sa double-face, pour rassurer sa mère et aussi pour répondre à l'hypocrisie d'Ebenelle.

Cinq ans passèrent ainsi, sans aucun nouvel incident. Irume avait fini par se trouver une petite place dans le village, y gagnant sa propre réputation. Il était connu pour être très proche des pokemon mais aussi pour avoir un tempérament toujours joyeux et faisant preuve d'une grande sociabilité. Il aidait tout le monde pour tout. Sandra continuait à faire son office dans l'arène Dragon, derrière adversaire avant la ligue pour les dresseurs en quête de gloire. Le fils et sa mère n'avaient jamais parlé de l'incident avec les hommes en noirs, le premier ayant peur de ses découvertes, la seconde ayant peur d'apprendre la vérité à son fils. Le temps passant, Sandra pensait que son petit avait fini par oublié. Ils avaient mis de côté ce passé angoissant d'un commun et silencieux accord.
Mais cela ne pouvait pas durer. Un jour, une lettre arriva pour Sandra, marquée du sceau de la Team Rocket. Irume ne résista pas, reconnaissant le symbole de leur agresseurs et ouvrit la missive. Le contenu était on ne peut plus claire : on réclamait Irume dans les rangs de la Team en tant que succéseur légitime du grand patron. Cette fois, la championne ne put couper court et fut oubliger de raconter la vérité à son fils. Dans sa jeunesse, elle avait fait une erreur. Elle avait un cousin, Peter, que Irume connaissait de loin. En ce temps là, il n'arrêtait pas de faire des remarques à la jeune championne, pour qu'elle ne se laisse pas emporter par sa nouvelle nomination. Bien sûr, la nouvelle maîtresse des dragons en avait plus qu'assez qu'on la prenne pour une petite fille et des remarques de son cousin. Elle avait toujours fait montre d'un côté rebel et ça ne coupa pas. Elle s'enfuit de chez elle un soir, désirant montrer la puissance de son équipe de dragons, et la sienne. Elle voulait venir à bout de la plus grande organisation criminelle de l'époque à Jotho : la Team Rocket.
Au fils de ses découvertes, Sandra finit par tomber sur un homme, dont le charisme ne la laissait pas indifférente. Il se montrait curieux sur ses intentions et les informations qu'elle avait sur la team et sans se méfier, la championne tomba dans le piège. Prétextant de l'aider, l'homme resta avec elle et les jours allant, Sandra fut de plus en plus amoureuse jusqu'au point de non retour. Malheureusement, la vérité lui apparue bien des semaines plus tard, alors qu'elle apprenait à son amant sa grossesse. Oh, l'homme avait été très heureux. Mais ce qu'elle découvrit retira toute joie à la jeune femme. Giovanni, de son nom, n'était nul autre que le grand chef, le maître de la Team Rocket. Et il était plus qu'heureux d'avoir un héritier en route. Mais Sandra réussit à s'échapper et grâce à Peter, elle put retourner à Ebenelle. On mit dans la confidance quelques personnes, le reste eut droit à une version déclarant que le père avait rejetté l'enfant. Et la championne ne voulait pas abandonner son bébé et décida de le garder.

Irume était en état de choc et ne savait comment réagir. C'était une nouvelle énorme, indigérable. Sa mère lui laissa le temps, mais son petit se renferma sur lui-même durant plus d'un mois et demi. Il venait d'avoir quinze ans. Il rentrait chez lui, comme tous les soirs depuis la révélation. La journée, il se tairait au plus profond de la Caverne des dragons, parfois seul ou parfois avec quelques pokemon. Il ne parlait à personne et ne sortait que le soir venu, pour manger un morceau et aller dormir, toujours sans prononcer un mot. Irume n'était plus qu'à quelques mètres quand l'explosion retentit soudainement et que l'arène vola en éclat. L'adolescent fut projetté à terre, une douleur fulgurante dans le dos. Il sombra dans l'inconscience rapidement et ne se réveilla que deux jours plus tard. On lui apprit vaguement que l'arène de sa mère était en cendre, mais que la championne allait bien, juste un bras de cassé, n'étant pas chez elle pour une urgence dans la ville. Lui-même ne présentait qu'une brûlure, dans le dos. Si elle était impresionnante visuellement, elle n'était pas dangereuse à la vie du garçon. Juste très douloureuse.
Après une rapide enquête, on découvrit qu'il s'agissait d'un mauvais coup de la Team Rocket. Giovanni voulait son héritier. Et si il ne l'avait pas, alors le garçon devait disparaître. Sandra expliqua la situation à son fils, insistant sur le fait que ce n'était aucunement de l'amour. Le chef de la Rocket était un homme profondément mauvais, qui n'hésitait pas à utiliser tous les moyens pour arriver à ses fins. Irume n'était qu'un outil pour lui, rien de plus. Mais Irume restait de marbre devant cette situation. Il ne montrait aucune réaction, ce qui inquiéta fortement sa mère. Décidant que c'était mieux pour lui de l'éloigner, autant pour son mental que pour sa sécurité, Sandra le fit évacué sur les Îles d'Aiste, auprès d'une connaissance des plus fiables : le professeur Ulipe Aulne.

Arrivant sur place, il fallut un mois à Irume pour se remettre de ses blessures, plus un mois supplémentaire de rééducation et de suivit médicale. Puis il fut totalement placé sous la garde d'Ulipe. Si au début le garçon restait apathique, il finit par retrouver son masque habituel, qu'il avait perfectionné à Ebenelle toutes ses années. En tout cas, il obtient la permission de sortir de lui-même, et sans surveillance aucune. Ce dont il profita tout de suite. De toute façon, il avait besoin de s'isoler un peu pour penser, réfléchir. Cependant, il n'alla pas bien loin, ne connaissant pas l'endroit. Il fit le tour du propriétaire, si on peut dire, avant de se trouver une petite place tranquille. De là, il passa toute la matiné, oubliant l'heure du déjeuné, et toute l'après midi sans bouger. Lorsque le soleil déclina dans le ciel, il sortie de ses pensées pour rentrer. Mais la lumière du jour était bien basse et sans connaître l'endroit, Irume fut vite perdu. Il s'enfonça dans une forêt et finit par tomber sur quelqu'un. Malheureusement pour lui, il s'agissait d'un Scarhino, peut content d'être dérangé.
Le pokemon insecte allait frappé Irume sous la peur et la colère, sans que l'adolescent n'est le temps de réagir sous la surprise, lorsqu'une boule bleuté s'interposa entre les deux. Une petite Nidoran Femelle se tenait devant le garçon, qui était tombé au sol de peur. L'insecte prit mal cette nouvelle intrusion et entreprit de combattre la petite femelle qui n'était clairement pas de taille. La bataille fut courte et à sens unique. Lorsqu'Ulipe retrouva son protéger, il tenait fermement dans ses bras la Nidoran, blessée au niveau du museau. La blessure était plus impressionnante qu'importante heureusement et le pokemon ne garda qu'une cicatrice, preuve de son courage. Ce n'était qu'il y a quelques semaines et Irume semblait remis de cette mésaventure. N'ayant aucune nouvelle de sa mère, notamment à cause de problèmes de communications, le jeune homme décida de partir à l'aventure et de parcourir Saule, après avoir fait part de son projet à Ulipe. Ne rester plus qu'à accéquérir un pokemon.


Voudras tu des pokémons joueur? : Oh que oui *v*
Combien de fois par semaine pourra tu te connecter? : Le plus souvent en semaine, le week-end un peu moins, je profite de ma famille !
Comment as tu trouvé le forum? : Partenariat avec Cinnamon ~



Dernière édition par Irume Sakaki le Ven 27 Mar - 9:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-story-about.forumactif.org/
Lieven O'Farrell
Dans le monde du spectacle
Dans le monde du spectacle
Lieven O'Farrell

Masculin
Messages : 286
EXP : 1835
Date d'inscription : 19/02/2014
Quelle est ton île? : Alisse
LVL : Paillettes

Notes
Relations:
Sac à dos:

Irume Sakaki Empty
MessageSujet: Re: Irume Sakaki   Irume Sakaki I_icon_minitimeLun 16 Mar - 5:14

Bienvenuuuuue~!
L'Histoire est tellement lourde et triste. ( i _ i )Pauvre Irume. En tout cas c'était bien chouette à lire, hâte de te voir à la conquête des badges~!


❝ Wanna pull my strings ?