AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Ces membres attendent un compagnon de voyage bien attentionné pour vivre une grande aventure!

___ • Akugi


Les recherches de la poképolice de Aiste sont tournées vers les chercheurs de gènes, un groupe de scientifique sans éthique ni morale volant les pokémons des dresseurs et coordinateurs. Voici les informations recueillies, soyez vigilant.

5 chercheurs de gènes recherchés

.

• Zacchary •

.

.


Partagez | 
 

 Une Rencontre Nocturne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rexia Reptincel
Petit animal
Petit animal
avatar

Messages : 156
EXP : 1170
Date d'inscription : 16/02/2014
LVL : 25

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Une Rencontre Nocturne...   Dim 22 Fév - 19:13

    Des ombres dansaient devant les yeux de Rexia, des ombres ayant la forme de grands êtres humains légèrement biscornus. Ils tournaient autour d'elle en poussant ce qui semblait être un rire moqueur face à son incapacité à se défendre. Ce n'était que des ombres, pourtant il lui semblait voir des yeux rouges briller là où se trouvaient leurs visages. Le voile sombre autour de leur corps se mouvait étrangement... elle comprit qu'ils portaient des blouses, et elle devina de qui il s'agissait : les scientifiques, les chercheurs de gènes, les "monstres. Dressait au-milieu des ombres, uniquement illuminée par la lueur de sa queue, Rexia regardait autour d'elle d'un air paniqué, cherchant un moyen de s'enfuir. Elle avait terriblement peur, si elle s'écoutait, elle se recroquevillerait sur elle-même... mais elle était une Reptincel, maintenant, elle refusait de se laisser intimidée. Pourtant, plus le temps passait, plus les ombres tournaient vite, et plus elles devenaient grandes, et plus elle, elle avait envie de s'allonger par-terre et de pleurer.

    En désespoir de cause, Rexia essaya de se défendre : elle ouvrit grand la gueule et lâcha son souffle de feu. Le jet frappa le mur d'ombres vivantes, mais fut détourné comme si il frappait un mur de briques. Les rires se firent plus forts, comme si les pseudo-scientifiques se moquaient de ses efforts. Rexia arrêta de souffler et se boucha les oreilles... ça lui faisait mal ! Horriblement mal ! Mais si elle restait comme-ça, elle n'osait pas imaginer ce qu'ils allaient lui faire ! Alors, une fois de plus, elle se redressa, et souffla... et le mur d'ombre s'écarta, pour lui laisser voir les trois êtres les plus important à son coeur : Safran, sa dresseuse, ainsi que Platine, la petite Mucuscule, et Siegfried, le Solochi, étaient tout-les-trois là, blottis les uns contre les autres, perdus au-milieu des ombres, comme-elle. Ils la regardaient... leur visage semblait demander "pourquoi ?", alors que son souffle fonçait sur eux et que elle, elle ne pouvait rien faire pour l'arrêter. Les flammes frappèrent, et Rexia hurla, elle hurla de douleur, de peur, de malheur face à ce qu'elle venait de faire, alors qu'autour d'elle, les ombres continuer de rire...

    Et, alors que les rires s'éteignaient, le cris de Rexia se poursuivit dans la réalité tendis qu'elle se redressait, couverte de sueur froide et le coeur battant. Il lui fallut un instant pour comprendre... un rêve, ce n'était qu'un rêve, un cauchemar né de ses dernières mauvaises expériences. Bien qu'elle se sentait toujours assaillie par la terreur et que les rires avaient du mal à quitter son esprit, elle se força à respirer et à se calmer : tout allait bien. Elle était dans la maison des parents de sa dresseuse, celle-ci s'était remise de la morsure au bras qu'elle lui avait infligée, ses amis allaient bien, et ils lui avaient pardonnée pour tout-ça, ils avaient même réussi à la tirer de sa dépression. Cela-dit... elle n'avait pas encore totalement digéré ce qui leur était arrivé, vu le rêve qu'elle venait de faire.

    Rexia prit le temps de respirer à fond... au moins, elle n'avait réveillé personne en criant, vu qu'elle était enfermée dans sa Pokéballe. Petit-à-petit, elle réussit à calmer les battements de son coeur... pour se sentir finalement habitée par un sentiment de vide et de tristesse. Rexia n'était plus aussi dépressive, maintenant, mais ce cauchemar lui avait rappelé de mauvais souvenirs et elle avait peur de se rendormir, de se plonger à-nouveau dans un cauchemar. Ce premier avait d'ailleurs fait monté en elle une bouffée d'adrénaline... pour le moment, elle n'était plus fatiguée. Ainsi, la petite Reptincel décida de partir se faire une petite promenade nocturne. Elle se débattit un instant, et réussit à ouvrir sa Pokéballe, se retrouvant à l'extérieur. Elle observa un instant Safran, s'assurant qu'elle ne l'avait pas réveillée, puis, aussi silencieusement qu'elle le put, sortit de la chambre, descendit l'escalier et quitta la maison par la porte de derrière. La nuit était clair, un peu fraîche, mais les étoiles et un quart de lune brillaient de milles feu dans le ciel d'encre. C'était une belle nuit, et cela remémora à Rexia la dernière fois qu'elle avait observé une nuit au Bourg Bépine...

    Elle n'était alors qu'une Salamèche, jeune et inexpérimentée et elle s'était perdue. Petit Pokémon apeurée, elle avait eue la chance de rencontrer Safran, la jeune-fille rouquine, qui l'avait immédiatement prise sous son aile et ramenée au centre Pokémon... mais pas sans qu'un lien se soit forgé entre elles et que Rexia n'ait décidé, autant que l'humaine, qu'elle serait son Pokémon, bien qu'elle avait déjà reçu Siegfried comme premier Pokémon. Devant leur désir mutuel, le professeur n'avait pas pu refusé. Ce souvenir réussit à lui rendre un peu le sourire, et Rexia commença à marcher dans la nuit, se promettant que ce coup-ci, elle ferait attention et ne se perdrait pas... elle était plus mature, maintenant, après-tout. Éclairée par la flamme de sa queue, elle entra dans le bois d'automne pour profiter de l'odeur des arbres, tout en faisant attention à ne pas mettre le feu à la végétation...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyo Brocélôme
Petit animal
Petit animal
avatar

Masculin
Messages : 196
EXP : 1455
Date d'inscription : 24/06/2014
Quelle est ton île? : L'île de Nolia
LVL : 30

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: Une Rencontre Nocturne...   Sam 2 Mai - 11:12

J'avais plein de souvenir en tête. Il y avait Oka et ses amis, Sora,... Ils me manquaient tous terriblement, mais les quitter était ma seule solution pour tenter de retrouver Vio... J'avais déjà fait mon choix, je devais tout faire pour sauver mon ami d'enfance. C'est le cœur chargé de bonnes intentions que je découvrais cette île et explorais chaque centimètre dans le but de retouver ce petit Vipélierre qui me manquait tant...

Ce n'était pas le seul qui me manquais mais... La douceur de la fourrure de Sora aussi, son attitude un peu étrange... Les disputes entre Oka et Zamsha, leurs petits défis... Et plus que tout mes amis Apitrinis restaient sur l'île de Nolia... Mais je devais surpasser tout ça et j'y arriverais, parce que... « Je suis Nyo et que rien ne peut me faire peur ! Donc attachez vous bien vous qui avez enlevé un de mes amis ! » Me répétais-je en pensées continuellement.

Ça me donnait un peu plus de courage, bien que j'aurais déplacé des montagnes. Déjà un petit moment, que je cherchais et rien, même pas un minuscule indice, sur la route à suivre. Mais je devais garder espoir, jusqu'à le trouver. Je me perdais alors entre les forêts, les villes, les chemins, les rues, les arbres, les maisons,... Un assemblage de lieu inconnu parsemé au hasard de ma route que je traçais au grès du vent.

Ce jour là, tout commençais normalement. J'avais bien avancé, j'étais dans une forêt au couleurs chaudes, allant du marron foncé au rouge bordeaux en passant par un orange étrangement pastel. C'était un paysage vraiment magnifique, on aurait dit que la forêt entière était piégé dans un automne éternel. Je profitais également de la senteur douce que dégageait ce lieu paradisiaque, comme à mes yeux chaque forêt de Aiste.

La nuit ne tarda pas à tomber, cependant, j'avais récemment décidé de ne plus m'arrêter la nuit. Après tout, je n'en avais pas besoin, je mangeais le nombre de baies qu'il fallait mais je préférais cela à m'arrêter et perdre une nuit de mon temps. Celui-ci pouvais être capital dans mon sauvetage. Si il lui arrivait malheur et que j'arrivais quelques heures après cela, je m'en voudrais beaucoup trop...

C'était une superbe nuit, la lune et les étoiles guidaient mon chemin en illuminant les doux feuillages. Leurs donnant un air qui aurait pu être effrayant mais que dont je trouvais qu'il rendait du mystère à cet endroit. Il faisait un peu humide, juste ce qu'il fallait pour rendre un effort plus simple à réaliser et agréable. J'étais donc, émerveillé par ce spectacle qui se déroulait sous mes yeux, le tout saupoudré du doux bruissements du vent entre les feuilles et les murmures des pokémons endormis.

Quand soudain, une petite flammèche attira mon attention. Au loin, je pouvais deviner un petit pokémon qui se baladait, comme moi dans ce bois, cette nuit. « Coïncidence ? Non ! Impossible » Pensais-je. Je me dirigeais vers la source de lumière à toute vitesse. « Il pourrait peut-être m'aider ? Ce serais merveilleux ! » Ma joie était si intense, voir quelqu'un ? Enfin ! Je dois avouer, mon effusion de joie n'avais aucune raison logique mais je voulais croire... Je voulais y croire...

Une fois arrivé près du petit être, je pris mon temps pour bien l'identifier, ne voulant plus trop prendre de risque, cette fois... Il était quasiment tout rouge-orangé mais une grande tâche crème recouvrait son ventre. Il possédait de nombreuses griffes relativement longue, des armes qui devaient se révéler redoutables en combat. Il avait en plus une tête de dragon tout ce qu'il faut pour vous faire peur mais heureusement l'expression sur ce minois n'avait rien de méchant, juste de personne en pleine réflexion. Je suivais quelques minutes cet inconnu...

Mais il se rendit vite compte de ma présence. Comment allait-il réagir ? Il fallait que je fasse attention, il pouvais être dangereux... Je me questionnais devais-je me montrer ou au contraire rester cacher et m'enfuir ? J'étais un peu désemparé... J'allais attendre sa réaction et envisageais après, même si je pensais qu'il serait préférable de me montrer au plus vite...

Hrp:
 


" Je suis Nyo !!! " #666666
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rexia Reptincel
Petit animal
Petit animal
avatar

Messages : 156
EXP : 1170
Date d'inscription : 16/02/2014
LVL : 25

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: Une Rencontre Nocturne...   Mar 5 Mai - 18:46

[Ne t'en fait pas, ce n'est pas grave... même si j'avoue que j'avais failli oublier ce sujet :P J'ai manqué d'inspiration aussi, un peu... j'espère que ça te convient ?]

    Se promener dans les bois en pleine nuit calme et silencieuse, entouré des ombres des arbres se mouvant sous l'effet d'une douce brise fraîche hivernale, pouvait avoir un petit-côté effrayant, tout-du-moins pour les gents qui avaient un problème de superstition... mais pour d'autre, comme c'était le cas actuellement pour la jeune Reptincel, ça pouvait avoir au contraire un effet apaisant, le calme et le silence pouvait justement calmer les angoisses et le stress, et permettre de faire le vide dans son esprit de se remettre les idées en place. En sortant de la maison des parents de sa dresseuse et en s'enfonçant dans les bois, le reptile de feu avait sentit l’angoisse de son cauchemar, les mauvais souvenirs que celui-ci ramenait dans son esprit et la peur du passé et aussi du futur l'assaillir, lui nouer le ventre. Petit-à-petit, sous la douce mélodie du bruissement des feuilles, les chants de quelque Pokemon insecte ou oiseau nocturne et la tendre caresse du vent qui lui chatouillait les écailles, Rexia se laissait aller à la paix intérieur. La lumière vacillante aidée à ce calme

    Elle prit le temps d'analyser son rêve. Les ombres qui se moquaient d'elle, ce ne pouvait évidemment être que les chercheurs de gènes, ces diaboliques scientifiques qui l'avaient torturée, qui avaient même eu pour projet de la disséquer avant que la peur ne la fasse prématurément évoluer. Et encore, elle n'avait pas reconnu parmi eux Icendo, leur chef qui lui avait fait subir tout-cela. Si elle avait dû revoir cet homme, réentendre son rire sarcastique, elle serait surement d'avantage sentie perturbée encore, peut-être même qu'elle aurait eu tellement peur qu'elle n'aurait pas été capable de sortir de sa Pokéball. Et ses amis, qu'elle avait vu recroquevillés les uns contre les autres, se faire touchée par son attaque Lance-Flamme sans qu'elle ne puisse rien faire... ce ne pouvait venir que du sentiment de gêne après avoir mordue inconsciemment sa dresseuse, l'incapacité de s'empêcher de la blesser. Elle s'en voulait encore, même si elle avait réussie à la convaincre que ce n'était pas de sa faute. Visiblement, cela l'avait amenée à faire un cauchemar où ceux qu'elle aimait mourraient par sa faute et qu'elle ne pouvait rien y faire.

    Rexia frissonna... bon-sang, elle s'était sentie si bien, ces derniers-temps, après que sa dresseuse soit parvenue à la rassurée et à lui faire quitté sa dépression. Elle avait recommencé à s'amuser comme-avant, à passer du temps avec sa petite "famille", et maintenant, à-cause d'un stupide cauchemar, elle avait l'impression de revenir en arrière. Il lui fallait oublier, ou au moins si elle ne le pouvait pas, le cacher dans un coin de sa tête et ne plus y penser. Mais dès qu'elle y arrivait, quelque-chose le lui rappelait et les souvenirs l'assaillaient à-nouveau comme une ruche de Dardargnan sur un intrus. Elle espérait que le calme de la forêt et la fraîcheur sur sa peau chaude de Pokémon de Feu l'aideraient à se détendre. Pour le moment, ça semblait assez bien marcher...

    Rexia eut un nouveau frisson, mais ce coup-ci, ce ne fut pas à-cause de ses souvenirs. En fait, elle commençait à arriver à se calmer. La caresse du vent, les chants et observer les étoiles à-travers le feuillage l'y aidaient. Non, ce qui la fit frissonner, c'est qu'elle eut soudainement une drôle de sensation... elle sentit une présence, tout-près d'elle, comme quelque-chose qui l'observait. Une présence froide, et, sans qu'elle ne sache pourquoi, c'était comme si elle était là sans être là, comme une grappe de brouillard. Elle n'en avait pas côtoyait beaucoup, mais elle en savait assez pour comprendre : un Pokémon Spectre, là, près d'elle !

    Certains avait peur des spectres. Qu'est-ce qu'il en était pour Rexia ? Et bien, disons qu'elle se serait sentie plus à-l'aise en se sachant observer par un autre type de Pokémon, mais dans le font, elle n'avait rien contre les spectre, ils ne pouvaient pas tous être des "dévoreur d'âme". Si bien qu'elle s'immobilisa et commença à regarder autour d'elle. Elle ne vit rien, ni personne... évidemment, les spectres pouvaient se rendre invisible et passer à-travers les objets. Le Pokémon pouvait se préparer à l'attaquer... ou juste être un petit curieux timide qui l'observait, caché, sans lui vouloir le moindre mal.


    -Eh oh ! Appela-t-elle en la langue universelle des Pokémon, timidement d'abord, puis elle prit de l'assurance pour dire, d'une voie calme, amicale : je sais que tu es là, je sens ta présence. Montre-toi. Si tu as peur, sache que tu n'as rien à craindre de moi. Je ne te ferais pas de mal.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Rencontre Nocturne...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Rencontre Nocturne...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Combat nocturne ou dans des lieux plus que sombres.
» Nuage nocturne premier entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The world around Aiste :: Grimoire & Détente :: Archives-
Sauter vers: