AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Ces membres attendent un compagnon de voyage bien attentionné pour vivre une grande aventure!

___ • Akugi


Les recherches de la poképolice de Aiste sont tournées vers les chercheurs de gènes, un groupe de scientifique sans éthique ni morale volant les pokémons des dresseurs et coordinateurs. Voici les informations recueillies, soyez vigilant.

5 chercheurs de gènes recherchés

.

• Zacchary •

.

.


Partagez | 
 

 [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]

Aller en bas 
AuteurMessage
Safran Salzard
Entouré de ses compagnons
Entouré de ses compagnons
avatar

Messages : 439
EXP : 2355
Date d'inscription : 11/02/2014

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Mer 5 Nov - 3:02

Cela faisait quelques jours déjà que Safran avait regagné Bourg Bépine, son village natal, pour se ressourcer. Accoudée, pour ne pas dire affalée, sur une table, elle étendait ses jambes au dessus et laissait son esprit divaguer. Elle avait beau avoir l'esprit d'aventure, mine de rien, le repos lui faisait du bien, surtout après les événements.
Qui aurait put prédire qu'à peine sortie de l'arène victorieuse, un voleur l'aurait accostée pour s'emparer de Rexia ? Et par la suite, qu'elle aurait trouvé le repère des bandit, vut son pokemon évoluer, se faire mordre, et enfin, réussir à s'échapper ? Pas elle en tout cas, et personne dans sa petite équipe non plus. Alors, après avoir rapidement pansé ses blessures à Vonnier Sur Lic, et s'être assurée que les blessures de Rexia n'étaient pas grave, elle avait décidé de prendre une pause.
Oui, une pause, elle était las, et ses pokemons aussi, c'était le bon moment de rentrer chez elle, après tout, ses parents, bien que réticents à la voir partir, lui avait assuré qu'elle pouvait revenir quand elle le voulait si elle avait des ennuis.

Et puis, mine de rien, ça faisait du bien de se faire chouchouter après avoir traîné sur les routes. Les centres pokemon étaient accueillants, c'est vrai, mais rien ne valait la chaleur d'un foyer, la rouquine en convenait. De même, elle espérait que ses pokemons appréciaient les attentions de sa mère qui était littéralement tombée amoureuse de Siegfried car il était trop « fluffy ». Ca avait fait rire Safran alors qu'elle avait présenté le reste de son équipe. Toute la troupe avait bien était reçue, et finalement, l'incident était resté tabou. De même, usant comme prétexte qu'il commençait à faire froid, Safran avait troqué ses manches courtes contre des pull over, ou des cols roulés histoire de masquer le bandage qu'elle arborait au bras. La douleur était loin maintenant, plus qu'un mauvais souvenir, et elle en était contente, en revanche, elle était inquiète pour le mental de Rexia.
Siegfried et Platine, la peur causée par les voleurs passée, avait repris une vie normale, tentant d'éloigner les pensées noires de la Reptincel fraîchement évoluée, mais cette dernière ? Comment vivait-elle les événements ? Safran avait soigneusement évité le sujet les premiers jours, mais elle ne pouvait plus le laisser traîner comme ça. Qu'il se tasse un peu pour en parler la tête froide, oui, mais le laisser moisir comme un gros bouton infectieux, non.

Ainsi, elle décida qu'il était temps d'en parler, mais le décider ne faisait pas tout. Toujours sur la table, elle tentait de trouver une bonne introduction pour entamer la conversation en douceur, mais peine perdue, elle ne savait pas comment s'y prendre et le temps passait. Sa mère passait de temps à autres devant elle, lui demandant si elle allait bien, chose à laquelle elle répondait toujours à l'affirmative, jusqu'au moment où elle se décida.
Se relevant vivement, elle partit à la recherche de son pokemon. Après quelques minutes de fouilles, elle la trouva un peu isolée de la maison familiale. Un sourire bienveillant aux lèvres, Safran se rapprocha doucement d'elle avant de lui poser une main sur l'épaule et de s'asseoir à ses côtés. Les écailles de la Reptincel étaient toujours chaudes, mais c'était agréable vu la brise fraîche qui soufflait en ce début d'automne... Que le temps passe vite.

Peu sûre d'elle, la rouquine prit une inspiration, ne se départissant pas de son sourire et laissa un court silence paisible s'installer entre elles deux. Finalement, elle prit son courage à deux mains et se lança.

- Ca va aller ?

Elle lança un regard aussi doux qu'elle pouvait à son pokemon pour la mettre en confiance. Elle ne comprenait pas le langage de ces créatures, mais elle voulait que son amie se confie à elle.




Dernière édition par Safran Salzard le Lun 4 Mai - 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rexia Reptincel
Petit animal
Petit animal
avatar

Messages : 156
EXP : 1170
Date d'inscription : 16/02/2014
LVL : 25

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Mer 5 Nov - 20:26

    Si les parents de Safran avaient appréciés le tout "fluffy" et la petite Platine, ils avaient cependant dû trouver Rexia froide, distante, peut-être même craintive. La petite Pokémon de feu qui, autrefois, aimait tant s'amuser, aimait tant blaguer, mettait de la bonne humeur partout où elle allait avec sa petite bouille mignonne et son air de curieuse n'était plus que l'ombre d'elle-même... et son évolution était loin d'en être l'unique fautive. En réalité, Rexia ne parvenait pas à oublier, ni à se pardonner ce qu'elle avait fait à sa dresseuse. On avait beau lui répéter que les fautifs étaient ceux qui l'avaient torturée, qui lui avaient fait perdre le contrôle d'elle-même, elle n'en démordait cependant pas : elle était le Pokémon de Safran, elle aurait dû la reconnaître dès le début, elle aurait dû se contrôler. Aujourd'hui encore, il lui arrivait de sentir le goût de son sang dans sa gueule... ça la rendait malade. A cause de ça, et bien que Safran ne le leur ait pas dit, elle était mal-à-l'aise en sa présence et en celle de ses parents.

    Dès leur arrivé à la maison de naissance de la jeune rouquine, Rexia s'était montrée distante... elle ne fuyait pas ses amis, elle continuait à rester auprès d'eux quand ils venaient vers elle. Elle s'était même laissée caresser par monsieur et madame Salzard. Mais lorsqu'on l'oubliait juste une seconde, elle avait tendance à disparaître, désireuse de rester seule avec ses noires pensées. Autrefois si curieuse, elle aurait surement passée des heures à visiter la maison de Safran, à observer, à sentir, voir à goûter tout ce qui lui tombait sous le nez. Elle aurait surement était plus que ravie de se faire dorloter par les humains. Mais pour le moment, cela ne l'intéressait pas. Autrefois si joueuse, elle avait été la plus turbulente du laboratoire Pokémon, entraînant toujours Bulbizarre et Carapuce, ses compagnons attendant également un dresseur, dans ses jeux et ses cavalcades. Elle était restée aussi joueuse avec Siegfried, puis plus tard avec Platine. Aujourd'hui, elle était la plus calme, la plus silencieuse des Pokémon. La flamme, au bout de sa queue, était petite et vacillait... ce n'était pas un signe de mauvaise santé : c'était signe qu'elle était triste.

    Ce jour-là, elle avait, une fois de plus, échappée aux regards de ses amis, de sa dresseuse et des parents de celle-ci, et s'était réfugiée dans une chambre d'ami de la maison. Elle ne contenait qu'un lit, une table de chevet et une armoire surmontée d'une glace. Les volés à-demi fermés, elle était plongée dans le noir, éclairée par la flamme de sa queue. Debout, immobile, elle se regardait dans le miroir. Tendis qu'elle se regardait, elle avait l'impression de revoir sa mère... elle lui ressemblait beaucoup, si ce n'était qu'elle était plus jeune qu'elle à son évolution... Rexia avait évoluée vite, elle restait toujours juvénile, cependant. Son regard acéré de Reptincel lui semblait sévère... oh, que penserait ses parents d'elle, aujourd'hui ? Ils lui avaient toujours dit de ne jamais blesser, de ne jamais mordre son dresseur, et de se montrait docile envers lui. Et elle, qu'est-ce qu'elle avait fait ? Elle avait mordue Safran. Elle se décevait terriblement. Elle se dit que cela décevrait sans-doute également Ulipe, elle qui aimait tant le professeur Pokémon...

    La porte de la chambre d'ouvrit... Rexia tourna le museau, et reconnut la tignasse rousse de sa dresseuse. Rexia retourna la tête face au miroir, observant le reflet de Safran s'approcher d'elle. Lorsqu'elle posa la main sur son épaule, elle frissonna un peu. Son sourire était chaleureux, son regard doux, son visage rassurant... pourtant, lorsque Safran s'installa à-côté d'elle, elle détourna le museau... elle ne voulait pas croiser son regard. Elle le savait, elle lui avait répété maintes et maintes fois qu'elle ne lui en voulait pas... mais elle avait terriblement peur de lire de la déception dans ses yeux. Ses longues manches avaient beau cacher ses plaies, elle savait qu'elles étaient toujours là. Un poids terrible alourdissait l'estomac de Rexia et bouchait sa gorge : son sentiment de culpabilité ne faisait qu'augmenter, proche de la victime.

    Mais elle n'essaya pas de s'en aller, ni d'échapper au contact de sa dresseuse. Elle était malgré-tout contente qu'elle soit là, avec elle. Sa question tomba... alors, seulement, Rexia osa se tourner vers elle et la regarder en face, bien que ses yeux baissés lui donnaient un air bien triste. Elle aurait aimée pouvoir se blottir contre elle, la câliner et se faire câliner, chercher son réconfort... mais elle n'osait pas. Elle ne put que dire :


    -Reptincel, essayant de dire, de façon pas très convaincante, qu'elle allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Safran Salzard
Entouré de ses compagnons
Entouré de ses compagnons
avatar

Messages : 439
EXP : 2355
Date d'inscription : 11/02/2014

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Mer 12 Nov - 2:09

Si Safran ne s'attendait pas forcément à une réponse positive, pleine d'entrain et de vie, le regard que lui lança Rexia à cet instant lui brisa littéralement le cœur. La Reptincel semblait si triste, si abattue, Safran ne savait plus quoi faire. Elle lui avait dit qu'elle ne lui en voulait pas de l'avoir mordue, même Siegfried et Platine avaient voulu la rassurer, mais rien n'y fit, la lézarde de feu restait inconsolable, de même que son équipe.
Sa voix résonna à peine aux oreilles de la rouquine qui se mordit la lèvre. Elle voulait réconforter Rexia, la retrouver aussi joyeuse et joueuse qu'avant, pourtant, une voix au fond d'elle lui disait que non, ce n'était pas possible, quelque chose avait changé en elle, et pas uniquement la forme de son corps. Elle avait entendu dire que les évolutions pouvaient changer un pokemon, alors, une évolution en plus d'un traumatisme... A cette pensée, Safran bouillonna de rage intérieurement, elle ne pardonnerait jamais à Eraph pour ce qu'il avait fait ! Et qu'il ne croit pas que parce qu'il les avait finalement laisser partir sans plus les blesser qu'elle passerait l'éponge et ne chercherait pas à se venger. Peu importait que la voix de la prudence lui soufflait de rester à l'écart, elle avait ses pokemons à protéger, et indirectement, tous les autres dresseurs innocents et naïfs, capable d'accepter ce deal mortel comme elle même l'avait fait.
En y repensant, Safran était certainement l'une des plus coupables dans cette affaire. A l'origine, elle n'aurait pas du accepter ce combat à l'entente du deal. Elle soupira, son sourire s'effaça doucement, mais ne disparut pas totalement. En revanche, sa main passa d'une épaule de la Reptincel, à l'autre, histoire de l'entourer de son bras. Ceci fait, elle l'attira contre elle et la serra.
Safran n'était pas douée dans les marques d'affection, elle était une fille d'action, pourtant, elle sentait qu'en ce moment, Rexia n'avait pas besoin d'action pour oublier sa peine, au contraire, c'était de l'affection, l'amour qu'un dresseur porte à son pokemon. Oui, c'était logique, Peter lui aurait sûrement dit ça aussi.
Aussi, elle tapota son épaule, reprenant la parole pour dire une énième fois ce qu'elle lui avait déjà dit.

-Tu sais Rexia... Ce n'est pas de ta faute, je ne t'en veux pas, personne ne t'en veut...

Elle souffla ses derniers mots en posant sa joue sur le crâne de son pokemon en fermant les yeux doucement. Elle tenta d'imiter sa mère qui tenter de la consoler alors qu'elle avait fait une grosse bêtise dont elle était désolée.

-Ha... Je me rappelle quand je t'ai trouvée alors que tu venais de te perdre... Tu as changé Rexia, beaucoup depuis ce jour... On dirait pourtant pas que ça fait si longtemps que ça.

Elle soupira sans arrêter de caresser l'épaule de la Reptincel d'un mouvement répétitif, pour la calmer, la rassurer.

-Tu es devenue plus forte, plus grande et plus belle qu'avant !

Son sourire apparut à nouveau et elle rouvrit les yeux, s'admirant dans le miroir au côté de son pokemon. Son petit discours avait-il fait de l'effet ? Difficile à dire, elle ne savait pas lire les expressions, alors elle conclut sur une question, sur un ton plus doux, peut être plus triste.

-Et moi, Rexia ? J'ai changé ? … Suis-je devenue la dresseuse que tu voulais ?

Son ton baissa jusqu'à ne devenir qu'un murmure. Un nœud se forma dans sa gorge alors que des larmes perlèrent à ses yeux. Ah, elle était devenue trop sensible, elle se sentait trop coupable de la douleur de son pokemon. Elle ravala sa peine, tentant de la dissimuler, et afficha un nouveau sourire, plus hésitant que l'ancien, sans lâcher Rexia. Elle ne voulait plus la lâcher, plus l'abandonner.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rexia Reptincel
Petit animal
Petit animal
avatar

Messages : 156
EXP : 1170
Date d'inscription : 16/02/2014
LVL : 25

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Dim 16 Nov - 7:37

    Rexia se sentait responsable de ce qu'il s'était passé pour plusieurs raisons : elle avait échouée dans le combat contre Incendo... elle était d'ailleurs, visiblement, la seule de l'équipe à connaître son vrai nom... et elle s'était laissée capturée sans plus de résistance. Elle avait été K.O., à ce moment-là, bien-sûr, mais après-tout, elle avait perdue, elle ne s'était pas montrée à la hauteur, elle n'avait pas été assez forte. Puis elle avait évoluée, et sous la force de sa haine pour ceux qui l'avaient faite souffrir et forcée à évoluer pour survivre, elle avait perdue la tête, elle avait attaqués ses amis, et elle avait mordue sa dresseuse. Elle se voyait fautive, elle n'avait pas su garder le contrôle d'elle-même, mais elle ne voyait pas Safran comme responsable, car ce que la jeune-fille, et même Siegfried, à ce qu'il lui semblait, avaient oublié, c'était qu'Incendo ne lui avait pas laissé le choix : si elle avait refusée, il l'aurait attaqué, qu'elle le veuille ou non, et il était certain qu'il aurait gagné, avec ses Pokémon de haut niveau. Ca aurait d'ailleurs pu être pire, dans cette histoire, car il aurait alors pu blesser Safran, Siegfried et Platine, qui se seraient opposés, elle en était sûre.

    La rouquine finit par entourer les épaules de son Pokémon de ses bras et elle l'attira contre elle. Rexia n'osait pas se serrer contre elle, car malgré ce qu'elle lui disait, elle avait malgré-tout peur de trouver de la déception, chez-elle, voir qu'elle la repousse... mais là, elle se laissa aller : elle passa ses bras autour des hanches de sa dresseuse et se serra contre elle, profitant de son chaleureux geste d'affection. Elle écouta ce qu'elle lui disait. Ca n'avait aucun rapport avec l'histoire qu'il leur était arrivé, mais pourtant, ça lui faisait plaisir d'entendre ça... est-ce que ça voulait dire que Safran était contente de ce que son Pokémon était devenu, malgré le fait que cela soit arrivé dans la souffrance pour chacune d'entre-elle ? Étrangement, la dresseuse lui posa la même question, mais pour elle-même... Rexia leva le museau vers sa dresseuse, puis elle lui lécha affectueusement la joue.

    Safran n'était pas parfaite, autant que ses Pokémon, en fait. Elle était entêtée, fonceuse, elle avait du mal à montrer ses émotions... et pourtant, elle était là, maintenant, pour la rassurer et calmer son trop-plein d'émotions. Mais Rexia aimait Safran, plus que tout, et elle ne l'échangerait contre personne, pas même contre un champion d'arène ou un maître de la ligue. Safran s'était montrée une dresseuse aimante, compréhensive, et joueuse avec ses Pokémon, le genre de dresseuse qu'on aimait aimer. Et elle avait fait quelque-chose que tous les dresseurs n'auraient pas fait, pour ceux qui ne prenaient les Pokémon que pour des animaux : elle était venue la chercher, malgré les dangers, après qu'elle ait été enlevée par des scientifiques fous. Elle ne l'avait pas abandonnée, elle ne s'était mise à avoir peur d'elle, alors qu'elle l'avait mordue.

    Rexia n'échangerait Safran pour rien au monde... et par ce simple coup de langue, par cette marque d'affection, elle le lui faisait comprendre.


    -Reptin... mais elle n'eut pas l'occasion de lui parler de ce sentiment par son langage de Pokémon, car à ce moment-là, sa voie se brisa...

    Rexia se mit à pleurer. Elle éclata littéralement en sanglot. Elle avait tentée de se retenir, depuis leur retour des laboratoires secrets des chercheurs. Elle s'était même retenue dans les laboratoire eux-même, lorsqu'elle subissait les tortures psychologiques d'Incendo. Mais là, comme une goûte de trop qui fait déborder un verre, ses émotions débordèrent. Elle avait été enlevée, enfermée dans une cage. Elle avait eue peur, elle avait souffert, on lui avait fait une entaille dans la poitrine. Elle avait évoluée avec un telle sentiment de terreur qu'elle en avait perdu la tête. Elle avait détruit une pièce entière, elle avait soufflé son feu sur ses amis, elle avait mordue sa dresseuse, avant de revenir à elle et de se rendre compte de ce qu'elle faisait, le bras de Safran toujours entre ses dents. En une seule journée, elle était passée de la douleur à l'intense terreur, puis de la terreur et la douleur à la rage sans nom, puis de la rage au vide et à la culpabilité. Rien n'avait pu la rassurer, depuis lors... sauf, maintenant, sa dresseuse qui la serrait contre elle.

    Rexia avait tentée de se montrer forte, elle avait honte de ne pas pouvoir se retenir. Elle avait évoluée, elle était devenue une Reptincel... un grand Pokémon ne devait pas pleurer, pourtant elle se sentait à-nouveau comme un petit Pokémon venant de sortir de l’œuf. Mais elle était encore jeune, et ces expériences l'avaient faite évoluer et mûrir. Et pourtant, dans sa jeunesse, elle ne pouvait plus supporter ce trop plein d'émotions. Elle ne pouvait que l'évacuer en pleurant. Elle était assez contente que Siegfried et Platine ne soient pas là pour la voir. Elle se sentait un peu honteuse. Elle se sentait à-nouveau une toute-jeune Salamèche, accrochée à sa mère parce qu'elle avait peur des bruits de l'extérieur de leur caverne. Maintenant, c'était juste un jeune Pokémon qui avait besoin d'être rassurée par sa dresseuse. Blottie contre elle, elle mouillait sa robe de ses larmes...


[Houlà... j'espère que ça ne devient pas trop sentimental pour toi ? Si tu veux que je change, n'hésite pas ;) ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Safran Salzard
Entouré de ses compagnons
Entouré de ses compagnons
avatar

Messages : 439
EXP : 2355
Date d'inscription : 11/02/2014

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Mar 9 Déc - 1:58

Safran sentait un tourbillon d'émotions s'emparer d'elle et de son pokemon. Rexia lui avait administré une petite léchouille sur la joue, ce qui arracha un sourire à la rouquine qui ne pouvait s'empêcher de lui frotter l'épaule. Et c'est alors qu'après avoir tenté d'articuler quelques mots que la Reptincel s'étrangla et fondit en sanglots, littéralement.
Le cœur de Safran se serra, elle n'avait jamais su comment traiter le trop plein d'émotions, et elle se demandait comment sa mère pouvait bien faire pour gérer tout ça. Ainsi, hésitante, elle regardait la Reptincel vidait tout son sac sur elle, sanglotant. Que faire ? Que faire ? La rouquine était mal à l'aise et se mordait la lèvre. Si Rexia se sentait redevenue une petite Salamèche sans défense, Safran se sentait comme une petite fille incapable de consoler sa petite protégée, impuissante et inutile. Tout ce dont elle était capable était de serrer et encore serrer la Reptincel contre elle, espérant lui donner suffisamment de chaleur pour sécher ses larmes.

Vue de loin, la scène pouvait sembler cocasse, cette grande Reptincel, chouinant dans la robe de cette rouquine qui se mordait les lèvres, incapable de faire quoique ce soit pour calmer la crise de larmes. Et pourtant, Safran essayait, elle tentait de consoler et de rassurer Rexia en l'entourant de ses bras, comme pour lui montrer qu'elle la protégeait. Elle imitait sa propre mère du mieux qu'elle pouvait, mais comment pouvait-elle espérer convaincre Rexia qu'elle la protégeait, si elle même n'y croyait pas ? Rien qu'à repenser à Eraph, elle avait des frissons qui la parcourait de part en part. Elle avait été bravache la dernière fois, lui assurant que bientôt, elle serait rivale à sa mesure pour le tenir en respect, mais la vérité, c'est qu'elle n'en menait pas large. S'il se représentait devant elle, une nouvelle fois pour lui voler Rexia... Serait-elle assez forte pour s'interposer ? Elle ne le savait pas, et ça lui foutait une de ces frousses...
Alors tout ce qu'elle pouvait faire, c'était serrer Rexia contre elle pour tenter de lui faire comprendre qu'elle ne l'abandonnerait jamais. La tentative du pokemon pour lui faire comprendre qu'elle était une bonne dresseuse n'était pas passé inaperçue, et elle avait touché Safran au cœur, alors forcément, ça lui mettait plus de pression pour être digne de la confiance de la Reptincel.

Ainsi, elle câlinait sa partenaire, son deuxième pokemon, le premier qu'elle avait plus ou moins capturé selon les règles. Elle partageait avec elle un moment de complicité et de tendresse qu'elle n'avait encore jamais eu avec les autres, pas même avec Siegfried qui était pourtant son premier pokemon. En même temps, le Solochi avait beau avoir été lui aussi marqué par leur malheureux incident, celle qui en avait le plus souffert était sans conteste la lézarde de feu. Safran s'en rendait compte, et s'en voulait, c'était la moindre des choses que de recevoir tous les sentiments et les troubles de son amies. Alors même si elle n'était pas capable de faire mieux, elle resterait là, à écouter Rexia pleurer, à la serrer contre elle et à lui caresser le dos pour la rassurer.
De temps à autres, elle lui murmurait un peu comme une mère murmure à un enfant pour qu'il se calme. Elle lui disait que tout irait mieux, que c'était finit, et que désormais, plus personne ne lui ferait de mal. Elle était convaincue que cette mésaventure, aussi horrible fut elle, les avait rendu plus forts, et en un sens, c'était le cas, mais l'étaient-ils assez ? Safran l'espérait, Eraph n'était pas du genre à faire dans la dentelle, elle se devait de l'arrêter, coûte que coûte...

Finalement, après un plus ou moins long moment de tendresse et de câlins dont Rexia avait bien besoin, il sembla à la rouquine que le torrent de larmes se calmait peu à peu, alors, elle se pencha doucement vers le visage de son amie et lui sourit pour lui souffler.

-Ca va mieux Rexia ?

Elle lui gratta le dos, espérant – un peu égoïstement – que les larmes ne reviendraient pas, ça la mettait mal à l'aise et la faisait se sentir impuissante... Arceus elle n'aimait pas se sentir impuissante, encore moins avec les personnes devant lesquelles elle se devait d'être forte...
Alors elle sourit, elle découvrit ses dents à la Reptincel pour tenter de la contaminer et de la faire sourire à nouveau, comme avant. Elle lui gratta aussi le dos, sentant une à une les écailles dont elle était pourvu, et se rendit compte qu'elles étaient dur, et pourraient même être tranchante. Elle avait eut de la chance de tomber sur Rexia, et pas l'inverse, en fin de compte. Elle avait trouvé une partenaire irremplaçable, elle voulait le lui faire comprendre, mais elle n'était pas doué avec les mots, vraiment pas... Alors, pour faire bonne mesure, elle... Lui sauta dessus, littéralement. Oh, pas méchament, juste histoire de la faire un peu basculer sur le lit... Et elle lui fit un câlin, mais un câlin plus heureux. Le premier devait évacuer la tristesse, celui-ci était censé recharger ses batteries de joie et de félicité. Pour en peu, elle lui aurait fait des chatouilles, mais ça aurait peut être été malvenu, autant rester un peu sobre, tout de même...
__________________
[Hrp : Nop, ça va, c'est du concentré d'émotions, mais ça va /désolée pour le temps d'attente, je suis peut être en vacance, mais comme je n'ai plus le cned ni rien, il faut bien que j'aide mes parents, notre maison est toujours en travaux /PAN/
Finalement, j'ai dit que Rexia se calmait, j'ai prit l'initiative, mais si ça te dérange, ou si tu imaginais autre chose, dis le moi, je peux changer.]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rexia Reptincel
Petit animal
Petit animal
avatar

Messages : 156
EXP : 1170
Date d'inscription : 16/02/2014
LVL : 25

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Mar 9 Déc - 20:24

    Mais bien qu'elle se sente ainsi, Safran n'était pas inutile, bien au contraire : Rexia n'avait pas besoin de paroles, de mots de réconfort ou de phrases qui sonneraient dans le vide, car à ce moment-là, perdue dans ses sanglots, elle n'arrivait plus à penser et à entendre autre-chose que sa propre douleur, tendis qu'elle pleurait en repensant à chacune des choses qui, à ce moment-là, lui avait fait mal au corps, au cœur et à l'esprit. Rexia avait seulement besoin que Safran soit là, et ça, elle jouait ce rôle à la perfection : bien qu’inexpérimentée et mal-à-l'aise, elle resta là, elle n'essaya pas d'échapper aux émotions de son Pokémon. Elle la laissait les déverser sur elle, prenait sur ses épaules le fardeau de la Reptincel et la rassurait par sa présence et ses étreintes. Les paroles n'auraient servit à rien... la chaleur qu'elle lui offrait l'aidait à ne pas sombrer dans le désespoir.

    Rexia pleura longtemps, ne faisant même pas attention à savoir si on l'entendait en-dehors de la chambre ou pas. Elle pleura parce qu'elle avait eue mal. Elle pleura parce qu'elle avait eue peur. Elle pleura parce qu'elle culpabilisait. En enfin, comme si toutes ces mauvaises émotions se perdaient dans le flot de ses larmes, comme si sa déprime coulait avec elles, elle commença à se calmer, commença à arrêter de pleurer... et elle commença à se sentir mieux.

    Peut-être était-ce la première fois que ce genre de choses arrivé dans toute l'histoire de son espèce... les Reptincel étaient connus pour être des Pokémon sauvages, généralement rebelles, voir violents, difficiles à dresser. Aucune histoire ne semblait jamais mentionner le fait qu'un Reptincel venant d'évoluer s'était montré docile avec son dresseur sans chercher à prendre le dessus... ce qu'avait fait Rexia, ayant perdu le contrôle de ses esprits, ne comptait pas... et encore moins qu'un Reptincel ait pu fondre en larme. Mais peut-être que Rexia était également la plus jeune Reptincel à avoir atteint son évolution, ce qui montrait à quel point le dressage de Safran était bon, et qu'il y avait encore un peu de Salamèche en elle. Mais elle aurait beau se souvenir de ce jour avec honte, elle ne pouvait nier qu'elle se sentait beaucoup mieux. Elle était toujours triste, elle se sentait toujours coupable... mais si la déprime était toujours là, elle semblait plus lointaine. Toutes ses douleurs avaient été évacuées, il ne restait que du vide. Sa gorge lui faisait mal, elle avait les yeux rougis... mais c'était une douleur qui faisait du bien, comme lorsqu'on se retirait une épine du pied. Sur le coup, c'était douloureux... après, on allait mieux.

    Lorsque le flot qui coulait de ses yeux se tarit, elle réussit enfin à relever les yeux vers sa dresseuse et observa son visage. Avant, elle avait peur de lire de la déception chez-elle... maintenant, elle avait encore peur, mais moins, comme si cette peur s'était cachée au fond de son esprit. Elle était encore triste, mais elle se sentait... bien. Alors, c'était tout ? Il lui aurait suffit de pleurer pour se sentir mieux ? Vraiment que ça ? Si elle l'avait su, elle l'aurait peut-être fait plus tôt. Elle continuerait à l'éviter, mais elle ne sous-estimerait plus le pouvoir d'un gros chagrin. Safran souriait... avant, elle n'arrivait pas tout-à-fait à voir qu'elle ne lui en voulait pas, même si elle le lui disait... maintenant, elle le ressentait vraiment. Un petit sourire, tout timide, apparu alors sur le museau de Rexia...

    Avant qu'elle ne pousse un couinement de surprise lorsque Safran se jeta sur elle, la faisant basculer sur le lit. Elle eut seulement le temps d'éloigner sa queue pour ne pas brûler sa dresseuse. Le temps, durant un instant, sembla se figer. Rexia hésita de ce qu'elle devait faire... puis finalement, un sourire, toujours petit, mais un sourire quand-même à la mâchoire, elle entoura le cou de sa dresseuse de ses bras et la câlina à son tour. Son ventre vibrait... on aurait pu croire qu'elle voulait à-nouveau pleurer, mais en fait, elle ronronnait.


    -Reptincel, réussit-elle finalement à articuler, cette-fois, ce que signifiait "je suis désolée".

    Elle s'était excusée plusieurs fois, déjà, et elle avait décidé de s'excuser encore une fois. Elle s'excusait de l'avoir mordue... mais elle s'excusait aussi, ce coup-ci, d'avoir craquée sous la pression. Elle culpabilisait en plus, maintenant, d'avoir mise sa dresseuse mal-à-l'aise.


[Non, pas de souci. Je comptais la calmer rapidement, de toute-façon ;) ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Safran Salzard
Entouré de ses compagnons
Entouré de ses compagnons
avatar

Messages : 439
EXP : 2355
Date d'inscription : 11/02/2014

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Ven 19 Déc - 16:43

Le contact chaud des écailles contre son corps apaisait aussi l'agitation intérieure de Safran. Rexia s'était calmée et elle en était heureuse. Elle l'était d'autant plus que son pokemon lui rendit son étreinte et afficha même un sourire en retour. Certes, c'était un sourire léger et timide, mais ce n'était pas négligeable compte tenu de la dépression dans laquelle la Reptincel avait été plongée après sa délivrance des griffes d'Icendo.
Et puis, le ventre de Rexia commença à vibrer, un ronron sortait de sa gorge, qui fit relever un air perplexe à la rouquine. Imitait-elle un Miaouss ? La pokemon avait beau être un Reptincel, Safran la trouva à cet instant précise... Réellement trognonne... Elle ne le lui dirait pas, consciente que ça pourrait peut être la gêner alors que maintenant, elle avait le stade de pokemon le plus grand de Safran, mais elle le pensait fort !
Et puis la voix de Rexia s'éleva à nouveau, moins étouffée, plus sûre. Safran n'avait pas le don d'Oka – dont elle ignorait encore l'existence d'ailleurs –, elle ne comprenait pas les pokemons comme les humains, mais quand il s'agissait des siens, elle pouvait s'enorgueillir de commencer à comprendre leurs sentiments dans leur geste et dans leur voix, et ce qu'elle comprit dans celle de Rexia la fit discrètement se mordre les lèvres. Alors, elle se redressa et se laissa glisser sur le côté, histoire d'arrêter d'écraser son amie.
Elle tenta de prendre une mine sérieuse et de froncer les sourcils pour montrer qu'elle était responsable et qu'elle savait ce qu'elle disait, mais elle n'y arriva pas et pouffa dans sa main avant d'opter pour une expression naturelle et un sourire simple.

-Rexia, ça suffit les excuses, il n'y a rien à excuser, personne t'en veux pour quoique ce soit !

Et elle savait que ce n'était pas des paroles en l'air. Toute sa rage allait vers Eraph (si je me trompe de nom, ça sera un tel paradoxe pour Saf quoi), pas vers la Reptincel, au contraire. Elle savait aussi que Siegfried et Platine partageaient son point de vue, et que même si le Solochi se montrait distant, c'était plus par fierté masculine qu'autre chose. Après tout, il était le mâle, et ce n'était pas lui qui avait évolué en premier. Malgré ça il appréciait Rexia, et si la colère bouillait facilement en lui, elle était toute dirigée vers le vieux scientifique.
Ainsi, Safran jaugea un instant le regard de la Reptincel avant d'afficher un autre sourire, différent des autres. Elle planifiait quelque chose, depuis un court instant déjà, et voulait en faire partager son amie. Pour illustrer, elle leva ses mains avant d'agiter ses doigts un à un, et sans prévenir, elle les plaça sur le corps de Rexia pour commencer à les agiter un peu partout pour la châtouiller. Les écailles de la Reptincel lui permettaient-elles de réellement ressentir la chose ? Safran ne savait pas, mais apparemment, Rexia se plia au jeu et remua.
Finalement, quand la rouquine termina, elle se laissa aller contre son pokemon et son regard se perdit au loin. Elle réfléchissait ? Non, pas vraiment, en fait, son esprit sembla s'éteindre un instant, comme si elle était trop fatiguée. En réalité, ce n'était pas vraiment comme ça qu'il fallait la décrire, elle pensait sans penser. Ce petit manège dura quelques minutes durant lesquelles elle apprécia le contact chaud de son amie – et quelle se dit que l'hiver approchant, elle serait parfaite pour l'aider à supporter le froid –, avant de reprendre ses esprits et de sourire.

-Dis, ma mère a dit qu'elle ferait des gaufres, elle doit avoir terminé, tu te joins à nous ?

La question n'en était pas une, il était évident que la rouquine obligerait son pokemon à la suivre en bas, après tout, les gaufres de sa mère étaient magiques, Rexia ne pouvait pas perdre ça !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rexia Reptincel
Petit animal
Petit animal
avatar

Messages : 156
EXP : 1170
Date d'inscription : 16/02/2014
LVL : 25

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Dim 21 Déc - 16:19

    Et une fois de plus, Safran lui dit qu'elle ne lui en voulait pas, en tâchant de prendre l'air sérieux de celle qui voulait également dire qu'elle ne voulait plus l'entendre s'excuser, mais cette tentative fut ratée car la jeune fille n'arrivait pas à garder son sérieux bien longtemps. Mais la Reptincel fut touchée par son effort et son sourire s'élargit... avant qu'elle ne se retrouve à-nouveau assaillit par sa dresseuse, à coup de chatouilles, cette fois-ci. Lorsqu'elle était encore Salamèche et que rien de tout-cela ne s'était passé, lorsqu'elle était encore pleine de vie, elle aurait compris à l'avance ce que la rouquine comptait faire... a présent, rassurée, convaincue enfin que sa dresseuse ne lui en voulait pas, mais l'esprit toujours torturé par un léger sentiment de culpabilité qui ne la quitterait surement jamais, même si avec le temps, il finirait par s'endormir dans son esprit pour ne l'assaillir que lors des moments de tristesse, elle n'avait, au début, pas compris ce que voulait faire Safran en levant la main. Elle se sentit bien bête quand ça commença.

    Les écailles de la Reptincel étaient solide et la protégeaient de bien des blessures... ce n'était pas pour autant qu'elle étaient insensibles, surtout au niveau des écailles du ventre : la Pokémon de feu se mit à gigoter et à pousser un petit rire. En-temps normal, comme tout-le-monde, elle aurait cherché à fuir, ou à rendre les chatouilles à son assaillante... mais pas cette fois : elle gigota, mais se laissa faire. Le fait que Safran veuille jouer avec elle avait quelque-chose de rassurant autant que les paroles qu'elle lui avait offertes, elle ne voulait pas que ce contact si particulier qu'on se faisait entre amis termine si vite. Et finalement, lorsque Safran s'arrêta, elle se redressa, tout sourire. Pleurer lui avait fait du bien, et rire lui avait remonté le moral... elle avait encore une boule dans le ventre, mais elle n'avait plus envie de rester seule, de se cacher.

    Safran lui fit sa proposition, mais elle savait bien qu'elle ne lui laisserait pas le choix : après avoir réussi à lui remonter le moral, elle ne comptait surement plus laisser son Pokémon seul, et sans-doute avait-elle raison. Il ne fallait pas laisser le temps à Rexia de faire retourner les mauvais souvenirs dans son esprit. Alors celle-ci prit les devants : elle sauta du lit et marcha à pas vif vers la porte. Arrivée devant, elle se tourna vers Safran et attendit qu'elle vienne ouvrir, lui indiquant ainsi sa décision : elle avait gagnée, son Pokémon se sentait mieux et elle allait la suivre.

    Rexia n'avait plus envie d'être seule, maintenant, autant qu'elle avait envie de goûter les gaufres : elle voulait, déjà, montrer sa vraie nature aux parents de Safran, qui avaient dû la voir comme un Pokémon froid et distant. Elle voulait aussi voir Siegfried et Platine, terminer l'histoire en parlant de tout-cela avec eux. Elle savait qu'ils étaient inquiets pour elle, et elle voulait les rassurer : elle allait mieux. Cela-dit, elle désirait aussi mettre au point certaines choses avec le Solochi : si il avait aussi cherché à la rassurer, elle l'avait trouvé plus distant que les deux autres. Elle se demandait si c'était parce qu'il lui en voulait, en réalité... ou si c'était juste parce qu'il était jaloux qu'elle ait évoluée la première.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Safran Salzard
Entouré de ses compagnons
Entouré de ses compagnons
avatar

Messages : 439
EXP : 2355
Date d'inscription : 11/02/2014

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Mer 21 Jan - 4:08

Quelle joie de voir que sa proposition venait d'être acceptée par la Reptincel. Rexia venait de se relever, et déjà, elle se dirigeait vers la sortie de la chambre. Safran lui offrit un sourire étincelant avant de lui saisir la patte et de l'entraîner avec elle. Le plus gros était passé, la jeune dresseuse se doutait bien que le souvenir d'Eraph et des chercheurs de gènes resterait bien présent dans leurs esprits à tous, et qu'il ne serait pas facile de l'effacer, mais elle savait également qu'en restant unis, elle et son équipe sauraient le surmonter.
C'est donc ainsi, le cœur gonflé d'espoir et de fierté envers la Reptincel que la rouquine l'entraîna jusque dans la cuisine où Madame Salzard s'affairait encore pour préparer les pâtisseries. Silène Salzard était une petite femme, plutôt ronde et bien en chaire. Elle arborait les mêmes cheveux roux  que sa fille, à la différence près que les siens étaient coupés courts et bien domptés. Quant à ses yeux, ils étaient d'une jolie couleur verte émeraude. Il n'y avait pas à douter qu'à l'âge de Safran, Silène avait dut être une très belle jeune fille.
Désormais, c'était une mère de famille à la forte poigne, quoique trop angoissée par moment. Le retour de sa fille l'avait calmée, et sil elle n'avait pas directement vu d'un bon œil les trois pokemons que la rouquine avait ramené, elle s'était vite faite à l'idée que son petit bébé soit devenue une vraie dresseuse. C'était même plutôt cocasse de la voir travailler avec Platine qui tentait tant bien que mal de ne pas tout faire tomber. Bien entendu, Silène l'avait éloigné de la nourriture, histoire que personne n'ait à manger de mucus dans ses gaufres.
Pourtant, et bien qu'affairée à disposer les chaises pour que tout le monde rentre à table lorsque la Mucuscule vit Rexia descendre avec sa dresseuse, elle abandonna son œuvre pour se jeter littéralement dans les bras de la Reptincel.
Elle n'avait jamais été aussi affectueuse qu'avec la pokemon feu, et à ce moment encore, elle lui témoignait de son affection.

-Oh, je suis tellement contente de voir que tu vas gouter avec nous.

Safran observa ses pokemons se câliner et décida de les laisser seules. Elle avait déjà eu son moment avec Rexia, il était temps que la Reptincel renoue aussi avec ses coéquipiers. Aussi, la rouquine s'approcha de sa mère pour lui proposer son aide et lui raconter quelques autres péripétie de son voyage, passant bien entendu sous silence l'épisode chercheur de gènes.

-La maman de Safran n'a pas finit, poursuivit Platine. Je lui ai causé du trouble avec mon mucus, mais regarde.

La petite limace dragonne se releva un peu pour montrer la serpillière sous elle.

-Comme ça, je ne salit plus l'intérieur, et personne ne glissera !

La Mucuscule émit un rire crystallin avant de se serrer fort à nouveau contre Rexia. Puis, elle se décolla un peu et, consciente qu'elle venait sûrement de baver sur son amie, elle usa de sa serpillière pour la nettoyer grossièrement, c'est qu'elle était plutôt maladroite.

-Je suis trop contente de te revoir, répéta t-elle un sourire éclatant au visage. Et puis tu as meilleure mine ! Tu devrais la montrer à Siegfried.

L'attitude n'avait pas échappée à Platine, aussi naïve puisse t'elle être. Le dragonnet appréciait réellement Rexia, mais son orgueil, lui, ne tolérait pas vraiment d'être dépassé. Il était censé être l'atout majeur de Safran, pourtant, il fallait bien avouer que les filles prenaient une place importante dans l'équipe, surtout la Reptincel, justement, et il avait peur de perdre son rôle.
Ainsi, la Mucuscule voulait que les choses s'arrangent entre ses deux amis, et elle se disait que Rexia était bien capable de calmer la frustration de petit dragon. Et puis, sous ses airs, lui aussi devait s'inquiéter pour elle.

-Il doit être dehors, c'est là la dernière fois que je l'ai vu, il s'entraînait à foncer dans un arbre.

Elle roula des yeux et se remit à glisser pour continuer à pousser quelques chaises.
Dehors, Siegfried s'entraînait bel et bien, comme l'avait dit Platine. Il savait bien qu'il ne pourrait pas évoluer comme Rexia. Il savait aussi qu'il n'avait pas le droit de se sentir jaloux, pas en de telles circonstances, et il se sentait coupable. C'était bien pour ça qu'il restait en retrait, pour s'entraîner, se vider la tête et ne plus penser à rien. D'un autre côté, lui aussi voulait que Rexia aille mieux au plus vite, et là encore, il se disait bien qu'avec son égo démesuré, il ne serait pas d'une grande aide. C'est qu'il se connaissait le dragonnet, il savait pertinnement qu'il aurait du mal à cacher sa fierté blessée, alors, tant qu'à faire, il n'avait qu'à vider sa frustration sur ce pauvre arbre qui n'avait rien demandé, puis, retourner vers la famille de Safran et ses coéquipières pour passer de bonnes fêtes... Oui, cela lui semblait ingénieux, mais arriverait-il seulement à se calmer ?
____________
[Hrp : Hahaha... On pourra dire que j'ai mis un an à te répondre! Hahaha... Haha... Haaa... Oui bref, j'espère que ça te convient, sinon, n'hésite pas à me dire, je peux changer :3c]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rexia Reptincel
Petit animal
Petit animal
avatar

Messages : 156
EXP : 1170
Date d'inscription : 16/02/2014
LVL : 25

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Dim 25 Jan - 19:59

[^^ T'inquiète, c'était parfait ;) ]

    Après les larmes, la discussion, le jeu puis le calme qu'elle venait d'avoir avec sa dresseuse, le trop-plein d'affection qu'elle dut subir de la part de son amie Mucuscule fut pratiquement étouffant, pour Rexia. Pourtant, plus que joyeuse de retrouver sa jeune amie baveuse... quoi-qu'elle se serait sans-doute volontiers passée du mucus... elle ne repoussa pas Platine, bien au contraire : durant les différentes reprises où elle se jeta contre elle, Rexia la serra entre ses bras, tâchant de ne pas la blesser avec ses nouvelles griffes, plus longues et plus acérées que celles qu'elle avait sous sa forme de Salamèche. Elle se sentit un peu coupable par-rapport à elle : la limace-dragon était un Pokémon sensible et facilement impressionnable. Elle avait comptée, dès leur rencontre, sur Rexia pour la protéger et l'aider à devenir plus forte. Et celle-ci l'avait quelque-peu repoussée, ces derniers jours... Platine avait dû être attristée et déstabilisée par tout-ça.

    Rexia se secoua un peu : la serpillière de son amie était surement très bien pour éviter de salir le sol, mais pour ce qui était d'essuyer un ami déjà couvert de son mucus, ça pouvait toujours repasser. Mais ce n'était pas bien grave : la Reptincel était heureuse de revoir son amie, de voir qu'elle ne lui en voulait pas après tout ce qu'il s'était passé... elle le savait, mais ça faisait toujours plaisir d'en avoir la confirmation... et surtout de voir qu'elle allait bien. Le rôle de "Pokémon de maison" semblait lui aller à ravir et elle semblait bien s'entendre avec madame Salzard. Elle pouvait bien passer sur un peu de bave... même si, il fallait l'avouer, c'était salissant.


    -Merci, Platine, lui répondit-elle lorsque son amie la laissa un peu respirer. Je vais mieux, en effet. J'ai... eue une longue discussion avec Safran. Tout est derrière-nous, maintenant. Je suis désolée de t'avoir inquiétée.

    Elle lui fit un clin d’œil qui se voulait amical et rassurant. Puis, finalement, la Mucuscule retourna à son travail. Rexia aurait pu l'aider... mais il y avait encore un membre de l'équipe qu'elle désirait voir, et Platine elle-même lui conseillait d'aller le retrouver. Alors elle laissa Platine à ses chaises, la mère et la fille Salzard à leur cuisine et rejoignit le petit dragon noir et son arbre. Elle entendit un choc sourd avant-même de pousser la porte de la sortie arrière de la maison et comprit qu'il n'avait pas encore finit.

    Au-dehors, elle trouva effectivement Siegfried, s'entraînant à foncer encore et encore dans le même arbre. La trace de son crâne perlée de goûtes de sève était incrustée dans le tronc et elle doutait qu'elle s'en aille un jour. Elle espérait que cela n'allait pas gêner les parents de Safran... mais pour le moment, elle avait des choses plus importantes à penser.

    Siegfried reprenait à chaque fois sa place initiale et recommençait à foncer. A chaque coup, Rexia le sentait de répercuter dans sa propre tête et fermait brièvement les yeux. Elle avait l'impression d'assister à l'entraînement d'un Tauros. Le pire, c'était qu'elle ignorait la raison exacte qui poussait son jeune ami à agir ainsi : s'entraînait-il parce qu'il le désirait, ou cela cachait-il autre-chose ? Évacuait-il ainsi la colère qu'il avait pour les chercheurs de gènes, ou pour elle ? Ou était-ce pour lui un moyen d'évacuer sa frustration de ne pas avoir évolué en premier ? Le seul moyen de le savoir était de le lui demander, et le seul moyen de le calmer était d'en discuter avec lui. Elle pensait avoir de quoi le rassurer, peu importe ce qui le tracassait... ou presque.

    Après un nouveau coup, elle s'approcha doucement. Il avait la tête dure, le petit dragon, mais si il continuait comme-ça, il allait se faire mal... si ce n'était pas déjà fait. Avant qu'il ne reparte, elle signala sa présence en l'appelant :


    -Siegfried...

    Et elle se tint là, à quelques mètres de lui, ne sachant pas vraiment ce qu'elle devait lui dire. Elle se sentait... gênée, surement qu'après Safran et Platine, elle craignait encore sa réaction. Finalement, ce qu'elle trouva à lui dire fut bien banale, ça aurait d'ailleurs était plutôt à lui de le lui demander... mais c'était ce qu'il lui semblait le mieux à dire pour commencer une conversation dans cette situation :

    -... tu vas bien ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Safran Salzard
Entouré de ses compagnons
Entouré de ses compagnons
avatar

Messages : 439
EXP : 2355
Date d'inscription : 11/02/2014

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Lun 9 Fév - 17:25

Foncer pour éviter de penser, foncer pour oublier et occulter des sentiments coupables. Siegfried ne remarqua pas la présence de sa coéquipière alors qu'il tentait une énième fois de faire le vide dans son esprit, et c'est pour ça, alors qu'il grattait le sol de ses pattes pour reprendre son élan, qu'il sursauta à l'entente de sa voix.
Il n'eut pas besoin de la voir – de toute manière, il avait une bien piètre vue – qu'il la reconnut directement. C'était Rexia, mais était-ce la même que lorsqu'ils s'étaient rencontrés la première fois ?
Il se retourna alors lentement pour lui faire face, dévisager la forme floue qu'il voyait. Même comme ça, il voyait, elle était bien plus grande qu'avant, plus rouge et plus imposante. Il discernait aussi la flamme au bout de sa queue qui dansait paisiblement au gré de la brise. Les deux pokemons se faisaient face, comme s'ils ne se reconnaissaient plus, c'était étrange, et le Solochi se sentait mal à l'aise. Il devait dire quelque chose, Rexia venait de subir un horrible traumatisme, et lui restait planté là comme un abruti. Il devait prendre de ses nouvelles, il n'avait pas le droit de la snobber juste parce qu'elle était devenue certainement plus forte que lui.

-... tu vas bien ?

C'était ce qu'il aurait voulut dire lui, quelle situation étrangement décalée... Surpris, pris au dépourvue, il gratta le sol d'une de ses pattes avant, tentant vainement de dire quelque chose. Finalement, après avoir ouvert et fermé la gueule maintes et maintes fois, il décida de faire quelques pas vers elle.

-C'est plutôt à moi de poser cette question, non..?

Souffla t'il alors qu'il ne se trouvait plus qu'à quelques pas d'elle. Il continua d'avancer, encore un peu, jusqu'à ce que son museau puisse presque la toucher, et il la renifla. Il avait toujours fait ça pour se repérer dans son monde floue. Il mordait aussi, les roches, les arbres, en revanche, il doutait que cela soit une bonne idée de gouter à sa coéquipière. Cette dernière dégager une odeur qui, sans être âpre trahissait son évolution. Rexia dégageait plus de chaleur qu'une Salamèche, et son odeur était moins discrète. Les Dracaufeu étaient réputés comme étant des pokemons conquérants, il n'avait pas besoin d'une odeur passe partout comme une Fouinette ou un Rattata aurait, il était donc normal qu'en devenant une Reptincel, ce genres de changements s'opèrent...
Ainsi, son inspection terminée, il fit quelques pas en arrière, histoire de rendre son espace vital à Rexia, et la toisa.

-Tu as l'air d'aller mieux, souffla-t-il hésitant... Tu vas mieux ?

Il avait finit par la sortir, cette question qu'il aurait dut lui poser dès le début, bien avant de la toiser, bien avant de la renifler. Ce n'était pourtant pas ça qu'il aurait voulut dire. Comme Safran, comme Platine, il aurait voulut lui faire la fête, lui sauter dessus avec joie et bonne humeur pour lui prouver qu'il était heureux de la voir sur pattes, avec cet éclat dans son regard qu'il avait crut disparut au moment même de son évolution... Pourtant, il n'y arrivait pas, il se sentait mal à l'aise, et pire que tout, il savait que Rexia le sentait aussi, et que c'était pour ça qu'elle hésitait autant à prendre la parole. Si les rôles étaient inversés, il était convaincu qu'elle n'aurait pas réagit de la même façon, alors, il tenta à nouveau, esquissant un semblant de sourire s'apparentant plus à une grimace en réalité.

-Je suis content de te voir sur pieds, vraiment.

________________
[Hrp : Yo-ho! Désolée pour l'attente, et en espérant que ça te convienne. Moi qui disait avoir du mal avec les feels, voilà que j'en remet une couche, disoulée /mais au moins, ça me fait pratiquer quoi :,D/ Comme d'habitude, si tu as un problème, je peux changer o/]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rexia Reptincel
Petit animal
Petit animal
avatar

Messages : 156
EXP : 1170
Date d'inscription : 16/02/2014
LVL : 25

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Mer 11 Fév - 17:54

    Siegfried se tenait face à elle, hésitant, ignorant visiblement autant que elle-même comment il se devait de réagir. La situation était des plus compliquée, des plus gênante. Ni l'un, ni l'autre ne savait ce qu'il devait dire, ce qu'il devait faire... c'était en tout-les-cas ainsi pour Rexia, et elle supposait que c'était aussi le cas pour son ami... à moins que celui-ci ne lui en veuille trop pour simplement lui adresser encore la parole, mais à voir l'expression de son visage, bien qu'elle ne pouvait pas voir la lueur de ses yeux derrière sa mèche, elle doutait que ce soit ça. Siegfried était peut-être frustré, mais en-rien en colère contre elle, et tout comme Rexia, il était habité par bien trop de sentiments différents pour réussir à faire le vide dans sa tête. Trop de choses se bousculaient en lui pour qu'il réussisse à se décider de ce qu'il devait, voir de ce qu'il voulait lui dire. Si bien que, par sa simple phrase, la jeune Reptincel avait espérée réussir à débloquer la situation.

    La réponse de Siegfried ne fut pas immédiate, mais au moins, elle arriva, et Rexia fut ravie de ressentir plusieurs choses en lui : il ne lui en voulait pas, elle le sentait. Il était partagé par bien des émotions, mais il ne lui en voulait pas, enfin, tout-du-moins pas totalement. Elle sentait aussi qu'il s'en voulait à lui-même : il devait vouloir lui venir en aide comme les deux autres l'avaient faites pour elle, mais il ignorait comment s'y prendre. Rexia décida donc de prendre les devant.

    Elle laissa le soin au Pokémon Dragon de terminer sa petite inspection sur elle. Elle en profita, au passage, pour sentir son odeur, elle-aussi : sa perception du monde était différente, depuis qu'elle avait évoluée. Elle était plus grande, d'ailleurs, dans les jours qui avaient suivis sa transformation, elle avait eu du mal à trouver son équilibre. Ses sens étaient également plus développés, sa vue était plus perçante et son odorat plus puissant. Elle avait l'impression de... mieux sentir Siegfried, elle trouvait d'infimes partie de son odeur qu'elle ne sentait pas, avant, et qui lui permettait de mieux le connaître simplement par l'odeur. Sa puissance, mais aussi ses dons naturels grandissaient avec elle. Elle osait à-peine imaginer ce dont elle serait capable lorsqu'elle serait Dracaufeu... et pour ce qui était de Siegfried une fois qu'il serait Trioxhydre, et Platine en Muplodocus. Après-tout, ils avaient quelque-chose en plus que elle, elle n'avait : ils étaient de vrais dragons.


    -Merci, Siegfried, répondit finalement Rexia lorsqu'on son ami réussit finalement à dire... ou presque... ce qu'il avait envie de lui dire. Je suis aussi heureuse de voir que tu vas bien, que tu n'es pas blessé ni... enfin, bref.

    Elle aurait voulu ajouté qu'elle était heureuse de voir que lui n'avait pas été plongé dans une aussi profonde dépression qu'elle, bien qu'il semblait quelque-peu perturbé, mais elle considérait que ça aurait été remuer le couteau dans la plaie inutilement.

    -J'ai eu une longue conversation avec Safran, expliqua-t'elle, comme elle l'avait fait avec Platine. Elle a réussi à me remonter le moral. Je vais mieux, oui. Cela-dit...

    Elle aussi avait bien remarqué que la réaction du petit dragon était différente des deux autres, qu'il ne lui faisait pas autant la fête que ce qu'on aurait pu pensé dans une équipe aussi soudée... et dans le fond, c'était tant-mieux. Siegfried avait quelque-chose sur le cœur, elle le savait. Sans-doute pas une blessure aussi profonde que la sienne après qu'elle ait blessée sa propre dresseuse, mais une blessure malgré-tout, et si on ne refermait pas une blessure psychologique, elle grossissait, se gangrenait, et prenait le risque de nous détruire de l'intérieur. C'était ce qui avait faillit lui arriver, si Safran et Platine, et même Siegfried, à certains moments, n'avaient pas été là.

    Siegfried aurait pu vouloir cacher ses sentiments, faire semblant... et elle était heureuse qu'il ne le fasse pas : le fait qu'il parle serait le seul moyen pour qu'il se sente mieux. Et Rexia décida d'être direct, car tourner autour du pot ne ferait que rendre les choses plus difficiles qu'elle ne l'étaient déjà :


    -Siegfried, je m'inquiète, moi-aussi : je m'inquiète pour toi. Depuis que tout-ça est arrivé, tu semble frustré... je sais que c'était horrible, mais il semble y avoir quelque-chose dont tu as du mal à parler. Crois-moi, le meilleur moyen de te sentir mieux, c'est de vider ton sac. Tu m'en veux, pour tout-ça ? Ou alors est-ce parce que j'ai évoluée avant toi ? Tu peux me le dire, je ne serait pas fâchée.


[T'inquiéte, c'était parfait ;) ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Safran Salzard
Entouré de ses compagnons
Entouré de ses compagnons
avatar

Messages : 439
EXP : 2355
Date d'inscription : 11/02/2014

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Dim 8 Mar - 17:05

Rexia le remerciait. Elle lui dit également que l'inquiétude était réciproque. Il ne comprenait pas, ce n'était pas lui qu'Eraph avait capturé et forcé à évoluer, il n'y avait pas à s'inquiéter pour lui, pourtant, le regard de la Reptincel disait le contraire. Avait-il une si mauvaise mine ?
Gêné, il se terra dans le silence, il ne savait pas quoi dire de toute façon, et laissa Rexia lui expliquer que leur dresseuse lui avait remonté le moral.

« Elle a réussi à me remonter le moral. Je vais mieux, oui. Cela-dit... »

Elle laissa sa phrase en suspens et le jaugea du regard. Essayait-elle de se découvrir des talents de pokemon psy, pour ainsi percer les mystères de son esprit ? Sûrement, le petit dragon avait été bien plus distant qu'il ne l'aurait voulut, et cette réaction était d'autant plus flagrante qu'elle était en parfait contraste avec celle de Platine et Safran.
Il se sentait coupable, affreusement coupable, il croyait deviner ce qu'elle allait dire par la suite, et il ne voulait pas l'entendre. La situation devait être inversée, mais elle était trop avenante, elle ne le laisserait pas lutter seul face à ses démons. Devait-il s'en réjouir ? Alors qu'indirectement, c'était elle qui les faisait naître ?

« Siegfried, je m'inquiète, moi-aussi : je m'inquiète pour toi. Depuis que tout-ça est arrivé, tu semble frustré... je sais que c'était horrible, mais il semble y avoir quelque-chose dont tu as du mal à parler. Crois-moi, le meilleur moyen de te sentir mieux, c'est de vider ton sac. Tu m'en veux, pour tout-ça ? Ou alors est-ce parce que j'ai évoluée avant toi ? Tu peux me le dire, je ne serait pas fâchée. »

Sa tirade terminée, Rexia se tût, alors que lui restait interdit. Il n'avait pas à baisser la tête, ses mèches noires empêchaient à quiconque de bien apercevoir ses yeux – le rendant partiellement aveugle accessoirement -.

-Que veux tu que je te dise ?

Souffla-t-il sans grande conviction. Il n'y avait rien à dire, il ne pouvait absolument pas la tenir pour responsable de ce qui lui arrivait. Pourtant... Pourtant il savait qu'elle ne le laisserait pas s'en tirer comme ça. Rexia était comme ça. Bizarrement, il se rappela lorsqu'elle avait voulut l'aider pour courir. Il se rappela aussi qu'elle avait quelque peu mal pris son égo démesuré... Il soupira et secoua la tête.
Son amie était loin d'être idiote. Elle avait tout de suite mis la patte sur ce qui n'allait pas, mais il ne pouvait décemment pas lui cracher à la figure en lui disant que oui, il n'acceptait pas qu'elle devienne plus forte que lui. C'était... Affreusement égoïste, et il s'en rendait compte. Il s'était toujours considéré comme le leader de leur petit groupe. Il se rendait compte désormais que non, que sa place n'était pas forcément à leur tête, et que ses camarades avaient bien plus d'esprit d'équipe que lui...
Cette pensée le fit serrer les dents. S'il n'avait pas eu autant de fierté, il aurait sûrement éclater en sanglot devant la Reptincel.

-En fait... Commença-t-il. Il hésita à aller plus loin, à se confier, mais Rexia méritait au moins sa franchise. Je te demande pardon Rexia... Vraiment... Je n'ai pas été à la hauteur.

Il releva brusquement la tête pour tenter de plonger ses yeux dans ceux de son amie désormais bien plus grande que lui. Peine perdue, ses mèches et sa mauvaise vue empêchaient la réalisation de l'action.

-Je n'ai pas été à la hauteur quand tu t'es battue contre ce voleur.. Quand tu as été capturée, quand il fallait te défendre !

Plus il parlait, plus sa voix montait haut et fort. S'il s'arrêtait maintenant, il n'aurait pas le courage de reprendre.

-Je n'ai pas été à la hauteur quand il fallait t'aider à recoller les morceaux... A te remonter le moral... A tout simplement être à tes côtés...

Et alors qu'il était partit crescendo, voilà que son ton s'abaissait peu à peu jusqu'à ne devenir qu'un murmure... Il resta interdit, serrant les crocs. Puis, il s'avança vers la Reptincel et laissa aller sa tête contre son ventre chaud.

-Je suis désolé, je t'ai fait défaut quand tu en avais le plus besoin...

Ca ne répondait pas ou peu à la question de Rexia, mais la franchise du Solochi était indéniable, du moins à ses yeux. Il espérait l'avoir rassurée. Il avait compris que le problème venait de lui. Il n'avait qu'à devenir plus fort pour ne plus laisser ce genre de choses arriver, et pour pouvoir se battre fièrement à côté et pour ses amis !
__________________
[Hrp : Trois cents ans après... Désolée, j'ai eu du mal avec cette réponse, du coup, elle est pas géniale, mais j'arrivais pas à faire mieux o/]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rexia Reptincel
Petit animal
Petit animal
avatar

Messages : 156
EXP : 1170
Date d'inscription : 16/02/2014
LVL : 25

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Dim 15 Mar - 20:21

[Ta réponse est très bien, ne t'en fait pas ;) ]

    *Je veux que tu sois honnête, c'est tout*, répondit silencieusement Rexia dans sa tête à la question de son ami, décidant cela-dit de garder cette réponse pour elle. Elle sentait que Siegfried était déjà suffisamment frustré, peut-être même malheureux comme-ça. Elle voulait l'aider, mais le brusquer ne servirait à rien, il pourrait au contraire avoir moins envie de lui répondre. Certes, elle avait été direct, un peu plus tôt, mais il lui fallait bien le doser. Alors elle préféra laisser la question sans réponse et le laisser répondre à son rythme, tout en espérant qu'il le voudrait bien, qu'il en serait capable.

    Il serait si simple qu'il lui dise toute la vérité. La Reptincel était susceptible, mais elle avait promis de ne pas se fâcher, et c'était bien ce qu'elle comptait faire. Elle savait, maintenant, ce que c'était que la frustration d'être incapable de réagir, de se battre, et au final, de ne pas pouvoir se contrôler. Et finalement, il lui répondit... il lui répondit en s'excusant, s'excusant de ne pas avoir été assez fort, de ne pas avoir été capable de la défendre, de la protéger contre Incendo, de l'avoir laissée se faire kidnapper. Il s'excusait également de ne pas avoir été présent par la suite. C'était donc ça ? Il se sentait coupable de ce qu'il lui était arrivé et s'en voulait de ne pas avoir été assez fort ? C'était possible, mais n'était-ce donc que ça ? Après-tout, ça ne répondait pas à "pourquoi il était resté éloigné par la suite ?", a moins que cette frustration l'ai juste coincé. Elle se le demanda, mais n'insista pas : il avait commencé par le commencement, c'était déjà ça. Si elle prenait l'air de vouloir le brusquer, il risquait à-nouveau de s'enfermer dans sa "coquille.

    Si le petit Solochi n'était pas très démonstratifs et qu'il avait horreur de laisser éclater ses sentiments... elle le savait, elle était un peu comme ça, à un moins haut niveau, certes, mais un peu quand-même... cela-dit, elle fut surprise de le voir venir coller sa tête contre son ventre, voulant visiblement la serrer contre lui. Elle se demanda si c'était sa façon de la réconforter... ou si c'était lui qui cherchait son réconfort. En tout-cas, la surprise passée, elle lui fit un léger sourire et entoura son cou de ses membres pour le câliner à son tour.


    -Oh, Siegfried, commença-t-elle d'une voie qu'elle espérait apaisante, mais pas trop... elle ne voulait pas qu'il croit qu'elle avait pitié de lui. Je ne t'en veux pour rien, et tu n'as pas à t'en vouloir, toi non-plus. Tu ne pouvais rien contre Incendo. Je ne met pas tes capacités en doute, crois-moi, mais ses Pokémon étaient trop puissants. Plus puissants encore que les Pokémon d'arènes que nous avons affronté, je pense même qu'ils pouvaient avoir le niveau des Pokémon du Conseil. Même nos niveau fusionnés, à toi, Platine et moi ne l'atteindrait pas.

    C'était étrange, elle avait l'impression que les rôles qu'elle avait vu jouer plus d'une dizaine de minutes plus tôt avaient été inversés : elle était devenue celle qui devait réconforter l'autre, sauf que dans son cas, Siegfried ne pleurait pas. Il était trop fier pour ça, elle le savait. Elle aussi, d'ailleurs... c'était juste que même pour les plus forts, quand c'était trop, c'était trop.

    -Et je suis en réalité contente que tu n'ais pas pu intervenir : si tu t'en étais pris à lui, il t'aurais capturé à toi-aussi, ou il t'aurais blessé, ou pire. Et dans ce cas, tu n'aurais pas pu m'aider après. Tu ne m'as pas aidé, mais tu es venu, et c'est le plus important. Sans toi, Safran n'aurait pas pu s'infiltrer dans la base et me secourir. D'ailleurs, je ne t'ai pas encore remercié pour ça...

    En fait si, elle l'avait fait, mais pas personnellement : elle avait remercié ses trois amis en même-temps. Safran lui avait interdit de s'excuser encore une fois... mais elle estimait qu'elle en devait un moins encore une à Siegfried, surtout qu'elle ne s'excusait pas pour avoir perdu son contrôle, cette fois-ci :

    -Merci d'être venu me chercher. Et je suis désolée de t'avoir inquiété à ce point, Siegfried.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Safran Salzard
Entouré de ses compagnons
Entouré de ses compagnons
avatar

Messages : 439
EXP : 2355
Date d'inscription : 11/02/2014

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Jeu 19 Mar - 1:18

Si Rexia avait été surprise lorsqu'il avait posé son crâne contre son ventre, lui le fit encore plus lorsque son amie passa ses pattes griffues autour de son cou pour le serrer contre elle. La chaleur qu'elle dégageait était apaisante, et il pouvait ressentir à nouveau son odeur. Rexia n'était pas une grande prédatrice assoiffée de sang, malgré sa forte odeur de Reptincel, elle ne faisait pas peur, elle ne suintait pas le danger et la menace, en bref, elle était rassurante. Pourtant, ça, il ne l'admettrait jamais, alors, au lieu de dire encore une bêtise, il se tut et la laissa parler, elle.
C'était une situation gênante pour lui, affreusement gênante. Lui qui venait de lui dire qu'il n'avait pas été à la hauteur, le voilà qui se reposait à nouveau sur elle, ou du moins, c'était l'impression qu'il lui donnait. Rexia était en train de le réconforter, elle lui racontait que l'équipe d'Eraph – qu'elle appelait d'ailleurs d'un autre nom – était bien trop forte pour eux tous réunis. Il s'en doutait, il se doutait aussi que celui-ci n'aurait pas tenu sa promesse de relâcher son Pifeuil s'ils avaient gagnés. En fait, toute cette aventure n'avait été qu'un pure coup de chance au final. L'entrée avec Oka, l'infiltration réussie, l'évolution de Rexia qui avait découragé le voleur, sa reprise d'esprit... Tout ceci ne se serait peut être pas passé de cette manière dans d'autres circonstances, il le savait et remerciait Arceus de les avoir aidés de cette manière.

Et puis, finalement, alors que Rexia concluait son monologue, elle le remercia, elle le remercia de l'avoir cherchée, et elle s'excusa de l'avoir inquiété. C'était un peu idiot, le Solochi secoua la tête, frottant l'estomac de son amie par la même occasion. Finalement, il se détacha de son emprise et se recula de quelques pas pour la toiser.

-Qu'est ce que j'aurais pus faire d'autre Rexia, sérieusement ? Il esquissa un léger sourire et secoua à nouveau la tête. Tu aurais fait la même chose pour moi, j'en suis sûr.

Et il ne disait pas ça par gentillesse, il était certain qu'elle l'aurait fait pour lui, à la différence prêt qu'elle, elle aurait été là par la suite, alors que lui s'était isolé. Heureusement qu'ils n'étaient pas seuls. Il savait qu'il pouvait compter sur Rexia, et vice versa, mais il n'était pas sûr qu'il aurait put faire ce que Safran avait fait pour elle.

-N'en parlons plus, tu n'as pas à t'excuser, je suis certain que Safran t'a dit la même chose, et Platine aussi.

Oui, il en était certain, et puis, surtout, ça le mettait mal à l'aise d'entendre son amie lui faire des excuses comme ça. Après ce qu'elle avait vécu, et même si elle avait voulut les attaquer, ce n'était pas de sa faute, absolument pas, c'était de la faute de ce sale voleur, et à cette simple pensée, toute sa rage revenait en lui. Finalement, il releva la tête, d'un air déterminé.

-Rexia ! On va devenir plus forts, on va rester aux côtés de Safran, récupérer les badges, et lorsqu'on se retrouva contre ces sales voleurs... On va les battre cette fois-ci, on leur fera ravaler leurs deals !

Il jappa avec force, tentant de contaminer la Reptincel avec son soudain enthousiasme.

-On va leur faire payer leurs agissements, parce que tu n'étais sûrement pas la seule, et certains n'ont peut être pas été aidé...

A cette pensée, il baissa la tête, quelque peu déçu de ne pas avoir pu aider tout le monde, mais Rexia avait raison. S'ils avaient été attrapés, ils n'auraient pu aider personne, que ça soit elle ou les autres.
___________________
[Hrp : Wooow, je pensais conclure cette fois, mais finalement, buh, Siegfried voulait pas se taire /PAN/ J'espère que ça te plaira.]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rexia Reptincel
Petit animal
Petit animal
avatar

Messages : 156
EXP : 1170
Date d'inscription : 16/02/2014
LVL : 25

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Dim 22 Mar - 19:44

[Ça me plait beaucoup ^^ Et j'espère que la suite te convient aussi]

    Lorsque le Solochi secoua sa tête couverte d'une épaisse fourrure noire, la Reptincel laissa échapper un gloussement. Non, elle ne se moquait pas lui, elle ne trouvait pas que leur situation avait quoi que ce soit de comique : c'était simplement qu'il était en-train de la chatouiller. Rexia se souvenait qu'elle avait toujours été sensible du ventre. Quand elle était plus petite, sa mère l'occupait, jouait avec elle en la chatouillant ainsi. Un jour, elle avait brûlé les doigts d'un chercheur comme-ça : il lui grattait gentiment le ventre en croyant la caresser, mais elle avait rie et lâché quelques étincelles au passage. La brûlure ne fut pas grave, elle était encore bien jeune, et on ne la gronda pas, ce n'était qu'un accident, mais le chercheur avait alors fait une découverte qui n'était surement pas la plus importante, mais qui permettrait, pour ceux qui s'y intéresseraient, de sauver des doigts : le ventre des Salamèche était sensible.

    Et visiblement, celui des Reptincel aussi. Rexia était contente d'avoir évoluée, surtout qu'elle n'avait pas réellement changée. Beaucoup de Pokémon évoluant devenaient difficiles, changeaient de caractère, et il était connu que c'était le cas pour les évolutions de Salamèche qui n'écoutaient bien souvent plus ce que disaient leurs dresseurs. Ça n'avait pas été son cas... pourquoi ? Elle se le demandait, parfois. Peut-être était-ce dû aux conditions particulières de son évolution : elle s'était transformée alors que sa dresseuse tentait de la sauver, il était normal qu'elle ait gardé du respect pour elle. Mais elle préférait penser que ses liens avec sa dresseuse, pour qui elle était presque le premier Pokémon, qui l'avait adoptée comme tel bien que ce fut un cas particulier, ainsi que ses amis de l'équipe, la petite Platine qu'elle voyait comme une petite-soeur et Siegfried, à la fois ami et rival, étaient trop puissant pour qu'elle change. Cela pouvait aussi être dû à sa jeunesse... bref, tout-ça pour dire que bien qu'elle n'ait pas changée de caractère, elle appréciait également le fait que certaines de ses sensations étaient restées les même. Ainsi, elle ne se sentait pas aussi différente que ça, finalement.

    Siegfried lui posa une question... et elle se contenta de lui sourire amicalement. Bien-sûr qu'elle savait qu'il serait venu la chercher, ça ne changeait rien au fait qu'elle lui devait au moins un remerciement. Et bien-évidemment, elle serait venu, elle-aussi, avec ou sans Safran, si leurs places avaient été échangées. Mais que lui dire ? Lui dire la logique des choses ? Tenter de détendre l'atmosphère en plaisantant, tout en lui faisant bien comprendre qu'elle plaisantait ? Non, c'était dans son caractère, mais ça gâcherait la beauté du moment. Elle décida de ne rien dire... parfois, un simple silence complice suffisait, et elle trouvait que c'était le bon moment pour en faire un. Siegfried savait ce qu'elle pensait, ce qu'elle dirait... ce moment privilégié permettait raviver leur amitié et de la rendre encore plus forte, au final.

    Les excuses étaient visiblement un sujet tabou dans leur petite "famille" improvisée... par la suite, Rexia rit à la remarque du Solochi et avoua :


    -Safran m'a même interdit de m'excuser à-nouveau, mais j'estimais que je t'en devais. Quand à Platine, je ne me suis pas encore excusée auprès d'elle. Elle me dira surement la même chose, mais je ne me sentirais pas satisfaite temps que je ne l'aurais pas fait.

    Trop polie ? Mh... peut-être, dans le fond, mais ce n'était pas l'unique raison. D'ailleurs, il n'y avait rien de mal à ça, si ? Disons qu'elle ne considérerait pas l'incident avec Incendo clos sans cela.

    Siegfried aborda alors un sujet plus douloureux : les autres prisonniers. Rexia ne les avait pas vus, mais elle avait été enfermée dans un cage au-milieu d'autres cages. Sur la table à laquelle elle avait été attachée, elle avait vu des traces de griffures et sentie une odeur de sang nettoyée au javel. Si elle était l'unique prisonnière ce jour-là, il y en avait eu d'autre, et il y en aurait surement d'autres bientôt. Elle aimerait les aider, ainsi que ceux qu'Incendo et les autres scientifiques utilisaient. Mais elle ne pouvait simplement rien faire, et se rendre malade pour ça ne changerait rien... ça ne ferait que la replonger dans la déprime. Une idée lui traversa cela-dit l'esprit. Une étrange lueur traversa ses yeux ambrés, et elle observa son ami, lui faisant un sourire :


    -Bien-sûr qu'ont les battra, et pour cause : nous avons Platine, et nous t'avons toi, dans notre équipe ! Je suis devenue forte, mais vous êtes des dragons. Vous évolués lentement, mais votre type est le plus puissant de tous. Lorsque nous auront atteint notre niveau maximum, ces chercheur et leur chef apprendront qu'il ne faut pas attiser la colère d'une dresseuse de dragons et de ses grands reptiles.

    Elle lui fit un clin d’œil complice. Elle ne disait pas cela uniquement pour être gentille, et pour cause : ce qu'elle venait de lui dire était ce qu'elle comptait lui dire si il lui avait avoué qu'il avait du mal à accepter le fait qu'elle soit devenue plus forte et qu'elle ait évoluée avant lui. Il ne le lui avait pas dit, mais elle pensait encore qu'il était possible que ce soit le cas... ainsi, elle avait décidé de le glisser ainsi dans la conversation, l'air de rien... si c'était le cas ou non, elle espérait avoir réussi à le rassurer : après-tout, il le savait surement, les Trioxhydre faisaient partis des plus puissant des dragons. Et autant elle deviendrait rapidement une Dracaufeu, un jour, il en deviendrait un, elle en était sûr.

    Un fenêtre fut ouverte, peut-être pour aérer la cuisine, peut-être pour les "appeler"... tout en était qu'un délicat fumé sucré vola vers eux. Rexia leva le museau et ses narines frémirent. Elle sentait mieux... et elle se rendit compte que depuis le début de sa déprime, elle n'avait que très peu mangé. Et maintenant qu'elle se sentait mieux... CE QU'ELLE AVAIT FAIM ! Elle regarda à-nouveau Siegfried :


    -La mère de Safran à fait des gaufres, et nous sommes invités à les partager. Et si nous laissions nos doutes et nos craintes de côté pour rejoindre notre "famille". Tu viens ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Safran Salzard
Entouré de ses compagnons
Entouré de ses compagnons
avatar

Messages : 439
EXP : 2355
Date d'inscription : 11/02/2014

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   Lun 4 Mai - 13:20

-Bien-sûr qu'ont les battra, et pour cause : nous avons Platine, et nous t'avons toi, dans notre équipe ! Je suis devenue forte, mais vous êtes des dragons. Vous évolués lentement, mais votre type est le plus puissant de tous. Lorsque nous auront atteint notre niveau maximum, ces chercheur et leur chef apprendront qu'il ne faut pas attiser la colère d'une dresseuse de dragons et de ses grands reptiles.

Rexia n'en avait peut être pas conscience, mais les mots qu'elle venait de prononcer lui avaient réchauffé le cœur d'une inimaginable manière. Le simple fait qu'elle évoque leur évolution tardive mais puissante, et lui prouve par cette manière qu'elle le tenait en haute estime signifiait beaucoup pour lui, à tel point qu'il ne put s'empêcher de la remercier d'un jappement heureux et enthousiaste. Elle venait de lui offrir la plus belle des motivations, et il n'allait pas la rejeter ni l'oublier facilement, ça non !
Ils auraient encore pu rester longtemps comme ça, à partager un moment complice et à se motiver mutuellement pour devenir plus fort et rêver de faire ravaler leurs expériences à ces sales chercheurs de gènes, mais une odeur vint rapidement chatouiller ses narines. Une odeur sucrée et douce, vraiment alléchante. Rexia aussi l'avait sentie car tous deux restèrent quelques secondes le museau en l'air. Maintenant qu'il y pensait, Safran lui avait parlé d'un gouter, mais à ce moment là, encore troublé, il n'y avait pas vraiment fait attention et n'avait même pas prévu de les rejoindre. La situation avait maintenant changé.

-La mère de Safran à fait des gaufres, et nous sommes invités à les partager. Et si nous laissions nos doutes et nos craintes de côté pour rejoindre notre "famille". Tu viens ?

La Reptincel confirma ses pensées sur une note bien joyeuse, et avant qu'il n'esquisse un geste, elle partait déjà vers la maison de leur dresseuse.
Oui, il allait lui aussi rejoindre leur famille pour partager leur gouter, et pas seulement. Il allait partager tous les autres moments à venir, les bons comme les mauvais, parce que c'était ce qu'ils étaient tous les uns pour les autres, une famille !
_______________
[Hrp : Et voilà la conclusioooon, je vais ouvrir l'autre sujet maintenant :,D]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rp finit] Le repos du guerrier [Pv : Rexia]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le repos du guerrier [PV Draomea Volensergh]
» Le repos du guerrier
» Repos après un long voyage
» Raine, Guerrier Divin d'Epsilon (finit)
» Thornac, le Nain guerrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The world around Aiste :: Île Saule :: Bourg Bépine-
Sauter vers: