AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Ces membres attendent un compagnon de voyage bien attentionné pour vivre une grande aventure!

___ • Akugi


Les recherches de la poképolice de Aiste sont tournées vers les chercheurs de gènes, un groupe de scientifique sans éthique ni morale volant les pokémons des dresseurs et coordinateurs. Voici les informations recueillies, soyez vigilant.

5 chercheurs de gènes recherchés

.

• Zacchary •

.

.


Partagez | 
 

 [ Concours n°1 ] Les grêlons de Mars - Première Manche

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ulipe Aulne
Jeune scientifique
Jeune scientifique
avatar

Féminin
Messages : 2155
EXP : 8046
Date d'inscription : 27/01/2014
Age : 24

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: [ Concours n°1 ] Les grêlons de Mars - Première Manche   Sam 1 Mar - 20:19






Les grêlons de Mars

Ruban giboulé
CONCOURS BEAUTÉ
Du 1 au 31 MARS
COLISEE CITRON


PREMIERE MANCHE

Contexte ( Interieur Colisée Citron, grande salle, plafond très très haut. )

" Mesdames et Messieurs, je vous souhaite la bienvenue au Colisée Citron! Oui ce colisée qui acceuille la coordination depuis ses débuts à Aiste. Nous sommes heureux d'ouvrir cette nouvelle année de concours à vos côtés. C'est un immense bâtiment où se déroule des spectacles en interieur et exterieur. Ce soir nous voilà tous réunis dans la grande salle centrale du colisée dans laquelle vous allez vous émérveillés de talents incroyables... Sans plus attendre voici nos coordinateurs! "











C'est dans cet ordre que vous devrez réaliser vos tours ( dans l'ordre de votre inscription au concours ). Vous devrez réalisé 5 POSTS EN TOUT avec une attaque par post. N'oubliez pas de démarrer votre démonstration avec une post d'ouverture et de clôture ( l'équivalent du 1er et 5éme post ).

Le concours est de type beauté, vous obtiendrez des points bonus si vous lancez une attaque appartenant a cette catégorie, n'oubliez pas que si vous lancer la même attaque deux posts d'affilés, vous aurez un malus de point.

A la fin de chaque roulement de tour ( un tour = 1 post par personne, donc la manche se joue en 5 tours ) l'arbitre viendra attribuer les points objectifs de chacun des joueurs. Le vote du public s'effectuera a la fin des 5 tours et représentera la moitié de la note.

Les 5 prestations se font en simultanées et chacune ne se font pas interrompre par les autres. Je m'explique, chaque prestation est indépendante, vous continuez votre prestation d'un post sur l'autre. On effectue une roulement de tour pour donner une dynamique mais vos 5 posts constitue votre démonstration qui commence au premier et fini au dernier. Vos posts peuvent donc se terminer en " suspens " ou en préparation de la prochaine attaque ( puisque je le répète, un post = une attaque )

Pour ce qui est des pokémons joueurs participants aux concours, il doivent poster a la suite de leur dresseur en jouant le rôle et l'action décrite. La note du public notera uniquement le post du coordinateur et non celui du pokémon.

Pour finir, essayer de creer un enchainement logique durant ces 5 posts, écrivez et enjolivez votre écrit. L'important n'est pas la qualité ou l'orthographe mais l'imagination et l'originalité. Surprenez l'arbitre et le public et amusez vous !

Que le concours " Les grêlons de Mars " commence











Dernière édition par Ulipe Aulne le Mer 9 Avr - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eole Mo
Dans le monde du spectacle
Dans le monde du spectacle
avatar

Féminin
Messages : 179
EXP : 1430
Date d'inscription : 03/02/2014
Quelle est ton île? : Nolia

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [ Concours n°1 ] Les grêlons de Mars - Première Manche   Sam 1 Mar - 22:26





Déglutissant derrière le rideau, la rouquine regardait le public avec de grands yeux. Les doigts tremblants sur le velours elle n'arrivait plus à contenir sa peur et sa hâte. Ran était là pourtant, sur son épaule et la chaleur de sa fourrure tentant de réchauffer le coeur de la coordinatrice. Mais à ce moment-là, Éole était terrorisée, elle se rappelait encore quand elle labourait les champs, là elle vivait depuis plusieurs jours dans la ville berceau de la coordination.

Mais ce soir c'était le soir de tous les démons et les joies concentrées. De rouge vêtue, une robe style flamenco et coiffé de coquelicots elle se tenait prête car on lui avait annoncé, il y a de cela 10 minutes qu'elle ferait les premiers pas. Mince, quelle galère, elle n'avait pas su commencer à réagir, chance ou malchance? Maintenant elle était dans ce cercle sans fin. Mais elle s'en sentait capable, bien que ses paupières frétillassent d'appréhension. La jeune coordinatrice, parce que là elle le devenait, n'avait pas eu le temps de trop apercevoir ses concurrents, il lui semblait avoir croisé la chevelure de Lacie au loin, mais elle n'était sûre de rien... Elle s'était avancée seule pour démarrer la soirée, des personnes l'entourait, micros aux oreilles et écouteurs, ils semblaient tous de la régie ou autres. Elle scruta la salle une dernière fois avant de faire le premier pas. Se demandant s'il y avait une diffusion du concours dans les médias, se demandant avec une pointe de mélancolie si sa famille l'apercevrait.


" Il est temps d'accueillir Éole et Ran ! "

C'est la Pyrolie qui dressa les oreilles la première, donnant un petit coup de patte à Éole, c'était une tapoté amicale et d'encouragement. Le pokémon était plus sûr que sa coordinatrice, c'était étrange mais une belle fusion. Une belle harmonie, la leur. Celle qui allait lancer la rouquine. Un pas puis deux. Et la marche vers le centre de la scène avait débuté. C'était une marche presque assurée qu'Éole avait là, elle serra le poing une dernière fois, inspira le courage et expirant la peur. Go.

Éole défilait sous les applaudissements de la salle, dans ses oreilles ils résonnaient comme un rythme de musique, c'était le rythme sur lequel elle allait se caler. C'était le bon moment, il fallait qu'elle le saisisse. L'oiseau de feu prenait son envol. Éole avait fait un léger signe de la main à Ran, qui avait plus que rient à coeur les entraînements. La Pyrolie qui jusque-là n'avait pas quitté son nid perché sur l'épaule de sa dresseuse se dressa de tout son corps. Elle s'élança dans les airs, sautant par-dessus sa dresseuse et retombant avec cadence sur le sol. Sa queue semblait suivre au ralenti ses mouvements, elle semblait ne pas appartenir à la même gravité.

Voilà la Pyroli au sol, devant sa dresseuse, Éole jusque-là plutôt droite, laissèrent ses bras se redresser lentement, elle flottait presque, fermant les yeux, une plénitude berça alors la salle. C'est alors, qu'après quelques secondes de silence, la rousse se baissa rapidement au sol tendant ses bras au sol pour faire appuis, sa Pyroli recula et entra par a pas dans le creux des bras de son amie. Avec une forme et une vitesse, Éole projeta Ran dans les airs. L'animal de feu, s'élançant quelques mètres au dessus du sol, laissa s'échapper des multitudes de grains de sable qui tournoyaient autour d'elle et retombait plus lourdement sur la piste. De loin on pouvait voir une pluie brune qui entourait la piste. Une attaque jet de sable qui semblait proche d'un tourbillon de paillettes de pâle. La démonstration ne dura que peu de temps et la Pyroli retomba aisément à sa place initiale, les épaules fines de sa dresseuse.






[ Du coup pour Yuna, qui poste ensuite, la prestation ici n'est pas finie et se déroule sur les 5 posts. Le but est donc de finir tes posts en " suspens " pour préparer le prochain. Les démonstration sont écrite en même temps et dans le même sujet mais sont indépendantes les unes des autres. Tout cela dans le but que les joueurs évoluent en même temps, mais dans le contexte, chaque enchaînement se déroule les uns après les autres. Ainsi, Yuna répondra après la première attaque d'Eole, mais sa prestation se déroulera "après", elles ne suivent pas le même " espace temps". Je reprécise parce que c'est peut être pas toujours clair héhé :) merci Safran/Louka pour m'avoir aidé a exprimer tout ça :'D ]




______
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna Mishima
Dans le monde du spectacle
Dans le monde du spectacle
avatar

Messages : 73
EXP : 210
Date d'inscription : 23/02/2014
Quelle est ton île? : Nolia

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [ Concours n°1 ] Les grêlons de Mars - Première Manche   Dim 2 Mar - 12:15


Les grêlons de Mars - Première Manche.

Aujourd'hui était un grand jour, celui de mon tout premier concours pokémon dans la région de Aiste. Si certains pouvaient être atteints par le stress, moi, j'avais hâte que mon tour arrive pour que je puisse montrer à tout le monde ce que Scalpion et moi savions faire.

Mont tour arrivait bientôt, et je finissais de me préparer, m'habillant comme une petite princesse pour rester dans le thème de mon enchainement, enfilant une longue robe, me coiffant, et partant ensuite voir mon petit Scalpion pour le préparer à son tour. Je l'ai si bien préparer qu'à la fin, on voyait son corps d'acier qui brillait et ses mains en forme de sabres étaient d'un blanc si pur qu'on pouvait se voir dedans. Son regard était d'un jaune aussi vif que celui des chats la nuit, et je compris rapidement qu'il était aussi pressé que moi de faire sa représentation.

Peu de temps après, j'entendis que mon tour était le prochain, et avec Scalpion, nous nous approchions de la scène pour nous préparer à notre passage qui était pour bientôt. J'espérais que Scalpion et moi saurions convaincre le jury de notre potentiel. Enfin, à force d'y penser, notre tour arriva enfin.

« Voici venir à présent Yuna et Scalpion »

Le temps que le présentateur dise cela, le décors était en place, un grand château avec un balcon qui donnait sur la scène tout en haut. C'est de là que j'apparu, seule au début, regardant le public comme une jeune princesse prisonnière d'un château qui attendrait qu'on la délivre. Et à cet instant, grâce à un double salto avant, Scalpion arriva à l'autre bout de la scène, le regard déterminé en regardant le balcon ou je me tenais.

Tel un grand chevalier, voyant des ennemis arriver, Scalpion se projeta sur eux en s'appuyant sur son pied droit, et d'un coup, il lança son attaque de type beauté, plaie-croix pour les mettre alors d'état de nuire ses adversaire, laissant voir au public une grande croix de lumière causée par le croisement des bras de Scalpion lors de son attaque. Suite à cela, Scalpion se mit à me regarder  en levant la tête pour la voir, le pied gauche en avant par rapport au pied droit, se présentant comme un sauveur pour moi, mais c'est la que le véritable spectacle commençait et que nous allions montrer nos compétences.

Yuna juste avant son passage:
 
© fiche créée par ell





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lieven O'Farrell
Dans le monde du spectacle
Dans le monde du spectacle
avatar

Masculin
Messages : 286
EXP : 1835
Date d'inscription : 19/02/2014
Quelle est ton île? : Alisse
LVL : Paillettes

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [ Concours n°1 ] Les grêlons de Mars - Première Manche   Mar 4 Mar - 17:36



. Les Grelons de Mars ♪ .





« On peut pas Maj. C’est impossible. On peut pas rivaliser ainsi. Y‘a que ça à faire pour.. »

Souffla Lieven, trop las pour finir sa phrase, à son partenaire, pendant qu'ils se préparaient dans les vestiaires pour hommes. La boule orange poussa un gémissement pour montrer son désaccord, mais son dresseur se leva d’un coup, sûr de lui, sa décision était prise et ce serait cette fois non-négociable. A moitié habillé il tendit la main vers son Dedenne.

« Passe moi le papier toilettes. »


--------------------------------------

« Maintenant Lieven et Maj ! »

La scène qui était plongée dans le noir fût éblouie d’un projecteur qui montra le petit rongeur roulé en boule au milieu de la scène, tenant sa queue nouée d’un grand ruban blanc. Il feignait la somnolence quand le blondinet entra par la droite. Du moins la blondinette. Lieven était habillée en fillette aux cheveux courts, bouclant légèrement, avec un cerf-tête rouge. Mais ces détails, résultant du travail intensif sur une perruque, n’étaient que peu visibles à cause du chaperon rouge noué par un nœud blanc qu’il portait en capuche. Sa robe ressemblait à une robe de chambre, on pouvait même voir une culotte d’époque, trop longue, qui dépassait. Il tenait un panier.

Le thème était donc le Petit Chaperon Rouge, mais à défaut de ne pas avoir un Grahyèna, Maj jouera ce rôle. A défaut de ne pas pouvoir rivaliser avec Lacie Jinx ou les autres jolies coordinatrices qu’ils avaient croisé dans les coulisses, Lieven s’était travesti.

En croisant les doigts, ça fonctionnerait peut être.

Mais soit. En attendant, l’heure du spectacle avait commencé et le coordinateur s’avança d’un pas calme et résilié vers le pokémon, tout en regardant en face de lui pour faire comme si il ne le voyait pas. Puis avec tout autant de légèreté, il se laissa tomber sur la cuisse gauche, ses jambes étaient pliées l’une sur l’autre, sa main droite était posée au sol pour soutenir son corps pendant que la gauche se perdait dans les plis de sa robe bouffante. Le panier s’était renversé, et heureusement, du bon côté. Les baies orans qu’il contenait se déversèrent donc sur l’espace donné, jusqu’à ce que l’une d’elle touche Maj.

Le petit être s’éveilla, s’étirant, et se frotta le museau avant d’utiliser mimi-queue, avec toute la délicatesse qu’il avait essayé d’acquérir, sur la baie pour l'inspecter tout en la caressant.

Le show allait à présent pouvoir débuter véritablement.

Tenue de Lieven~:
 




❝ Wanna pull my strings ?

Notre enchainement venait de commencer, et pourtant, que ce soit Scalpion ou moi, nous étions tout deux totalement dans notre prestation, concentrés comme jamais.

A présent, la musique se lança, et je peux dire que sur ce point, je prenait un gros risque, car je ne voulu pas mettre une simple musique qui serait jouée selon un même air tranquille sur toute sa durée. Du coup, j'optais pour un chanson qui marquait l'arrivée de Scalpion en tant que sauveur et en temps que héros.

Sur cette musique, Scalpion avança en marchant sur la scène, regardant en direction du balcon ou je me tenais, puis droit devant lui, vers la porte du château dans lequel j'étais. Il regardait sans une once d'hésitation dans le regard, les quatre gardes qui se tenaient à côté de la porte, quatre ennemis prêts à se battre pour l'empêcher de passer, mais pourtant, il continuait d'avancer calmement vers eux, sans peur.

Au fond de moi, je voulais donner aux spectateurs plus qu'une simple représentation, je voulais leur donner une pièce de théâtre dont ils se souviendraient encore une fois sortis du concours, qu'ils n'oublieraient pas avant longtemps et dont ils discuteraient avec d'autres personnes.

Pendant ce temps, je regardais Scalpion qui avançait vers ses ennemis, s'arrêtant tout un coup en tendant l'une de lames au bout de ses bras dans leur direction pour les provoquer en duel dans le but de me sauver ensuite. L'un des gardes se jeta sur Scalpion, et sans attendre, je pris la parole pour lui faire signe, sur un ton inquiet pour mon sauveur.

« Attention, il arrive ! »


Cependant, malgré mes cris, le pokémon acier ne bougeait pas, et en peu de temps, son adversaire se retrouva face à lui, tentant de le frapper pour le repousser. Toute personne aurait pu croire qu'il en était fini de Scalpion, mais celui-ci bloqua l'attaque sans difficulté en utilisant son bras comme un bouclier, puis il repoussa son ennemi, d'un mouvement du bras, au sol, devant lui, tout en lui lançant un regard sérieux pour l'intimider.

Par peur, le garde s'enfuit en courant, mais un second prit le relais, considérant le premier comme un lâche, et c'est sans perdre une seconde qu'il se lança sur Scalpion pour l'abattre avant qu'il ne soit trop près de moi. Mais malgré ce nouvel ennemi qui arrivait à grande vitesse sur lui, Scalpion ne trembla pas. Il se mit accroupi, se préparant à lancer une attaque en tendant ses bras derrière lui, puis, en prenant appui sur la pointe de ses pieds, il s'élança à son tour sur son adversaire, utilisant une attaque griffe en ramenant ses bras en avant avec de l'élan pour pourfendre son ennemi et le mettre hors d'état de nuire lui aussi.

Scalpion venait de vaincre un second garde, mais les deux derniers d'entre eux se regroupèrent pour protéger la porte du château, refusant de le laisser passer. Cependant, le pokémon acier ne comptait pas se laisser arrêter si facilement et sa quête ainsi que la représentation n'étaient pas prêts de se finir.

© fiche créée par ell





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulipe Aulne
Jeune scientifique
Jeune scientifique
avatar

Féminin
Messages : 2155
EXP : 8046
Date d'inscription : 27/01/2014
Age : 24

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [ Concours n°1 ] Les grêlons de Mars - Première Manche   Ven 14 Mar - 11:16

( je remet ça ici pour être sure que tout le monde le lise :) )
/!\ IMPORTANT /!\
AVIS AUX PARTICIPANTS


Les règles du jeu ont quelques peu changés, étant donné le nombre de participants le nombre de tour de démonstration va être réduit de 5 à 3 tours

Vos démonstrations vont être raccourcies et il faut en tenir compte pour vos prochains post, néanmoins dans le 3éme tour ( donc le dernier post ) vous devrez caser dans votre écrit 2 attaques différentes ( sauf Lacie :')) qui seront toutes deux comptées.

Vous pouvez posez vos questions dans le panneau d'affichage ou mp et j’espère que ça ne vous change pas trop de choses!






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lieven O'Farrell
Dans le monde du spectacle
Dans le monde du spectacle
avatar

Masculin
Messages : 286
EXP : 1835
Date d'inscription : 19/02/2014
Quelle est ton île? : Alisse
LVL : Paillettes

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [ Concours n°1 ] Les grêlons de Mars - Première Manche   Ven 14 Mar - 15:31



. Les Grelons de Mars ♪ .




L'illusion allait enfin pouvoir naître.

La scène fut à nouveau plongée dans le noir tandis qu'une comptine commença. Lieven en profita pour prendre les marionnettes du panier avant de s'écarter et de ranger ces dernières sous son tablier. D'un coup une lumière s'alluma, de couleur rouge, en même temps un bruit de clochettes tinta la mélodie. À chaque fois que la clochette se faisait entendre, elle marquait un changement de couleur de la lumière  et un avancement sur scène de cette dernière.

Ce petit manège ne dura que sept fois pour faire les couleurs de l'arc-en-ciel avant d'éclairer seulement Maj qui sautait de baies en baies. Son dresseur en retrait dans l'ombre ne pouvait que préparer la suite du spectacle en espérant que le rongeur ne glisserait pas en attendant. Heureusement ils avaient longuement répété et le petit Dedenne se mît à avancer sur une baie oran en la faisant rouler, ainsi il tapait dans les autres baies pour les regrouper. Si pour l'instant Maj s'appliquait à être mignon, à sourire au public et à agiter avec grâce sa queue et son ruban, il n'en n'avait pas moins oublié que le concours portait plus sur la beauté. Ainsi quand il eu terminé de regrouper les baies, il s'avança vers le public et Lieven, profitant que la lumière suive toujours son compagnon, installa quatre marionnettes de villageois, deux de chaque côté des baies.

Ceci fait, le blondinet se positionna assit derrière les baies bleues tout en tenant les fils des fantoches tandis que le Dedenne, imitant la surprise et l'inquiétude, se retourna brusquement et chargea en direction de son dresseur. Ainsi ils casèrent l'attaque charge qui permit au rongeur d'éclater quelques baies de façon à ce que le jus et les morceaux retombe avec lassitude en imitant la rosée du matin sur le stratagème de marionnettistes de Lieven. En effet, les fils des fantoches étaient tenus de sorte à ce qu'ils se trouvent à une vingtaine de centimètres au-dessus du regroupement de baies orans, et ils étaient à présent colorés de bleu. Jusque là, rien d'anormal, au contraire.

Maj dénoua le ruban et le lança au moment où la comptine se fit plus désirée, moins audible, puis la scène commença à regagner la pénombre. D'un coup rapide et concis, le Petit Chaperon Rouge fit tomber les marionnettes avant de reculer sur son séant, une moue bien inquiète gagnant son visage, et une appréhension dans le mouvement doux de la queue du petit pokémon orange qui restait immobile.

La mélodie s'arrêta. Le geste de Maj aussi. Lieven porta sa main à sa bouche pour faire comme s'il allait pleurer..

Le final arrivait, et ça, ils ne l'avaient pas assez préparé





❝ Wanna pull my strings ?

La deuxième manche s'annonçait, indiquant aux participants qu'ils étaient déjà à la moitié de leurs prestations...

Sur scène, un rideau de gouttelette s'abattait sur le poisson d'améthyste alors que la lumière artificielle, projetée sur le duo, se tamisait peu à peu afin de plonger la coordinatrice aux cheveux blonds dans la pénombre. Seul Barpau et son étendue aquatique était visible dans cet océan de ténèbres, éclairé par une pâle lumière blanche.

Un fredonnement léger et mélodieux s'éleva, semblable à un chant antique, une légende oubliée. Lacie rattrapait en silence le ballon de baudruche tout en entamant un chant à cappella, se jetant pour une première fois à nue sur une scène qui n'était pas la sienne... Le but de son numéro était de jeter à terre les masques, révéler une beauté intérieure enfouie en chacun de nous... A quoi bon tenter d'effleurer ce but, si un seul membre du duo jouer le jeu...? La beauté de Lacie était reconnue, son apparence avait toujours été un atout, mais puisqu'elle avait choisit de revenir sur scène avec Barpau, de prendre un nouveau départ, elle se devait de faire des efforts... De se livrer elle aussi, de briser ce que le public connaissait d'elle qu'il découvre quelque chose qui venait, pour une fois, du coeur...

Bien évidemment, la victoire lui importait beaucoup, mais en y réfléchissant bien, notre championne de glace se moquait du regard du jury ... Elle voulait simplement tenter de sublimer son pokémon, et de se retrouver par la même occasion.

Alors que la voix de notre jeune femme prenait une certaine assurance, le poisson entama des cercles de plus en plus rapides au coeur de sa piscine. Un tourbillon azuré se formait doucement autour de ce poisson aux écailles violettes.

Doucement, le silence s'installa, et le ballon de baudruche fut de nouveau lancé en l'air. Une mélodie à la guitare vint de nouveau briser le silence alors que le chant de notre blondinette s'élevait vers le ciel et ses lumières artificielles, scintillantes à l'instar des étoiles d'une nuée argentée...
Le ballon tournait sur lui-même, haut dans le ciel, et semblable à un miroir, Barpau suivait son mouvement dans un ballet aquatique de toute beauté.

Ses nageoires couleurs perles caressaient l'onde azurée, projetant quelques perles aquatiques en l'air à chacun de leurs passages qui, au contact de la lumière, voyait leurs teintes changer au profit d'un argenté ou d'un azuré de toute beauté.

De nouveau, le ballon vint à la rencontre du Barpau, décrivant une multitude de cercle avant de se voir renvoyer vers les cieux lumineux à coup de trempette.
Une nouvelle vague de gouttelette suivit, tel un cortège, cette orbe scintillante.

Et, peu à peu, la lumière vira de teinte, semblant décrire toutes les teintes qu'elle connaissait, projetant tout à tour une multitude de couleur sur la fragile surface de ses perles d'eau.
A la plus grande surprise de tous, y compris de Lacie, un arc-en-ciel se décrit au sein du colisée, au dessus du poisson d'améthyste et de l'ombre qui l'accompagnait au chant et à la guitare.


CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE




Mon équipe d'arène:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louka Bardh
Dans le monde du spectacle
Dans le monde du spectacle
avatar

Messages : 223
EXP : 1945
Date d'inscription : 23/02/2014

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [ Concours n°1 ] Les grêlons de Mars - Première Manche   Dim 16 Mar - 13:30



LES GRELONS DE MARS

" Tout ne se résume pas à l'apparence "


Levée au dessus de la tête de son dresseur par celui-ci même, Capucine gardait les bras tendus de chaque côté de son petit corps. Sur la patte des pieds, elle se grandissait comme elle pouvait, pour être présentée au public en bonne et dûe formes. Au dessus du duo, le nuage tornade était toujours bien présent, et il était toujours en mouvement, c'était léger, mais il oscillait quelques fois, prouvant qu'il vivait toujours.
C'était désormais l'heure de passer à la suite de leur prestation. A cette étape du numéro, ils entamaient déjà la moitié et l'action leur paraissait infiniment longue, tout comme bien trop courte à la fois, mais il n'y avait pas le temps pour ce genre de ressenti, alors, d'un coup d'oeil, les deux partenaires se signifièrent l'un à l'autre qu'ils étaient prêt !
Ainsi, à nouveau, Capucine fut projetée en l'air. Louka l'avait lancé avec force pour la faire monter le plus haut possible. Elle dépassa même le sommet de sa sculpture de gaz, mais elle n'irait pas plus loin, ainsi, lorsqu'elle sut qu'elle commencerait à retomber, elle ouvrit la bouche à nouveau. Semblant aspirer tout ce qui pouvait lui passer à côté, la Miamiasme avalait sa propre attaque tout en retombant. Elle passa entre la fumée violette qui se dissipait à son passage, les bras ouverts. Néanmoins, et malgré sa nouvelle capacité, elle se débrouillait pour laisser un mince rideau toxique afin qu'on la voit, sans la voir. Tantôt occultée, tantôt visible, personne ne remarqua directement et clairement le changement conséquent de taille de Capucine. Sauf quand celle-ci termina de dissiper sa précédente attaque.
Elle apparut énorme, et pourtant, sa chute semblait plus lente que la précédente. Elle n'avait pas doublé de volume, mais quintuplé, et malgré cela, elle retombait comme une plume. Pourquoi ? Comment ? Le gaz qu'elle avait avalé et pas encore digéré fonctionnait en elle comme de l'Hélium, lui permettant de tomber avec toute la grâce que son corps lui permettait d'avoir. Pour appuyer ce fait, Lou étendit la main sous sa compagne, et comme il le ferait avec un ballon, il la repoussa doucement en l'air. La Miamiasme battit des bras comme elle le ferait avec de petites ailes, offrant un spectacle comique au public. En effet, si son corps avait grandi et grossi, ses bras eux, et ses pieds aussi d'ailleurs, avaient gardé leur taille d'origine. Ils recommencèrent se manège encore deux fois, faisant voleter le pokemon de droite à gauche. Lou savait que sa partenaire n'aurait jamais la grâce d'un Milobelus autant jouer sur son côté adorable et drôle. Enfin, Capucine put se poser.
Son coordinateur se recula alors pour lui laisser la place dont elle avait besoin, tout en restant derrière elle et en guidant son corps rond à rester face au public. C'est que c'était pas facile à diriger seule, un corps aussi étendu ! Elle fut donc mise au sol, toujours gonflée. Juste derrière elle, Lou, et la comparaison fut désormais flagrante ! Si quelques minutes plutôt, elle tenait dans la main de son dresseur, désormais, en taille, elle lui arrivait au ventre. Elle semblait avoir presque atteint la taille de son stade d'évolution, elle en devenait impressionnante pour une Miamiasme !
Mais ce n'était pas finit, restait à venir le clou du spectacle, et les deux partenaires appréhendaient la conclusion...


Codage par Phantasmagoria


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meïa Kolen
Dans le monde du spectacle
Dans le monde du spectacle
avatar

Messages : 70
EXP : 440
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 26
Quelle est ton île? : Saule

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [ Concours n°1 ] Les grêlons de Mars - Première Manche   Dim 16 Mar - 18:50


 
Les grêlons de Mars
Pluie colorée

« »

Il avait la fleur d’une teinte bleutée dans les pattes, la rajouta à son chapeau vert en compagnie de la plume rouge. Il était tricolore sur le coup, quoi que le mot quatre venait dans la tête de Meïa après tout il y avait son jaune sable, le vert, le rouge et le bleu à présent. Trois cibles les entouraient, l’ordre dans lequel elles seraient attaquées semblait connu d’avance en se disant que celle se trouvant derrière le duo serait la dernière sauf que la jeune femme ne pensait pas ainsi et lorsque la mélodie flutée s’éleva avec le tambourin ils débutèrent une danse toute simple. Un pied en avant, deux arrière en vitesse et ce jusqu’à ce qu’elle se retrouve sous la cible alors que Hiekka était parti dans l’autre sens.

Ils se faisaient face, naturellement, et il était difficile de savoir ce qu’il allait se produire. Le petit Pokémon fit une rapide révérence, suivant toujours le rythme alors que l’humaine lui rendait la pareille, c’était un face-à-face en musique. Une fois cela fait il se tint droit comme un « i » pendant que Meïa continuait de suivre le rythme avec ses pieds. Il sauta finalement, aussi haut qu’il le pouvait malgré sa masse et forma une demi-sphère qui laissa s’échapper des dards à toute vitesse. Du Dard-Venin,  version tir à l’arc. Le son de la pomme recevant l’attaque résonna dans les oreilles de la demoiselle, satisfaite elle quitta la cible où la pomme était transpercée de part en part tout en ayant une fleur verte épinglée. C’était le début, mais elle ne faisait plus attention suivant le rythme musical tout comme son Pokémon.

Ils se retrouvèrent au milieu des deux cibles encore vivantes. Face-à-face à nouveau, les  genoux montaient, les jambes retombaient au sol dans un son assez doux qui rappelait les danses médiévales pratiquées dans les campagnes. C’était simple à retenir et amusant à réaliser. Cette fois elle partit en direction de la cible numéro deux, celle qui faisait face au public et attrapa un ballon de baudruche blanc au vol. C’était léger, assez visible également et tout en continuant de suivre le rythme de la mélodie. Du cœur elle le souleva vers le plafond avant de le ramener vers le bas. Le petit Pokémon du désert dans un saut lié à la mélodie réattaqua, le ballon blanc éclata libérant cette fois des origamis représentant des animaux dont un en forme de renard roux resta sur le bois, accroché par un dard. Couleurs, voila ce qui ressortait de ce qu’il s’était passé alors que le jus de la pomme coulait à la gauche formant une sorte de ruisseau ambré. La dernière cible se profilait, un grand sourire apparu sur le visage de la jeune femme qui retournait vers le centre de la scène dans l’enchaînement de départ. Jambe droite en avant, jambe gauche en l’air, tapage sur le sol et ainsi de suite avant qu’ils ne se tournent l’un autour de l’autre cette fois-ci.

L’humaine partit à reculons, tournoya autours de la cible avant d’attraper une sorte de fiole translucide où l’on apercevait des myriades de confettis verts. Elle le gardait en main, passa vers la droite de la cible tout en gardant le tempo, se courba comme pour passer sous une barre et porta la fiole vers le cœur de la cible. Le Sablette se retrouva également à l’autre bout, sautillant comme un saltimbanque à présent et fini par envoyer pour la troisième fois son Dard-Venin droit vers la fiole. Un dans l’anneau du haut la retint sur la cible alors qu’un deuxième brisait le bas libérant les confettis verts qui sous le choc volèrent un peu partout formant comme un tapis de verdure sur le sol. Ils retournèrent au centre, se baissant petit à petit. Plus qu’une partie et tout serait joué. Une partie que le duo espérait parfaitement maîtrisé au final parce que cela n’allait pas être simple d’utiliser un binôme d’attaque.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbitre

avatar

Messages : 50
EXP : 260
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: [ Concours n°1 ] Les grêlons de Mars - Première Manche   Dim 30 Mar - 16:52


Résultats du 2nd TOUR •



------------------------------------
Eole Mo & Ran
• Coup de Main •
♥♥

Total : 4 Points
------------------------------------
Yuna & Scalpion
• Griffe •
♥♥♥♥

Total : 8 Points
------------------------------------
Lieven & Maj
• Charge •
♥♥♥♥

Total : 6 Points
------------------------------------
Lacie & Haru
• Trempette •
♥♥

Total : 4 Points
------------------------------------
Louka & Capucine
• Recyclage •
♥♥♥

Total : 6 Points
------------------------------------
Meïa & Hiekka
• Dard Venin •
♥♥

Total : 4 Points
------------------------------------
Harmonie & Autumn
• Jet de sable •
♥♥

Total : 4 Points
------------------------------------


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eole Mo
Dans le monde du spectacle
Dans le monde du spectacle
avatar

Féminin
Messages : 179
EXP : 1430
Date d'inscription : 03/02/2014
Quelle est ton île? : Nolia

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [ Concours n°1 ] Les grêlons de Mars - Première Manche   Dim 30 Mar - 20:05





Éole sentait le gong. Et alors que ses pas devenaient de plus en plus sûrs, il fallait laisser place au final de la danse. Quelque chose de coloré et rêveur, comme elle avait toujours voulu faire, laisser place à un mélange astucieux. Ce soir ça serait rouge, chaleur et flamenco. Ran imitait sa dresseuse avec ses petites pattes, elle se débrouillait avec agilité, bien que la fatigue commençât à se sentir, les repères sonores d'Éole ne suffisaient plus raiment à concentrer la Pyrolie.

Mais la jeune fille aux cheveux de feu saisit l'instant. La musique qui s'emportait jusque-là dans un rythme fougueux laissa place à quelques accords de guitare qui annonçait la fin. Les mouvements des deux amies changèrent. Et c'est dans une rapidité folle qu'elles se mirent en place pour leur final. Dans des mouvements parallèles, elles s'éloignèrent l'une de l'autre, tournant sur la musique à chaque note de la musique. L'une et l'autre au bout de la scène, se faisant face, la musique joua ses derniers accords qu'elles accompagnèrent de petits pas tressés.


" CLAP CLAP "

C'est en tapant dans ses mains qu'Éole accompagna la toute dernière mesure de la chanson. Elle tourna son regard vers Ran, celle-ci avait commencé à courir vers elle très rapidement à son signal sonore. C'était une attaque chargée qui traversait la scène, droit sur Éole. Quand la peluche de feu fut prête à percuter sa dresseuse, celle-ci se baissa directement et l'attendit au creux de ses mains. D'un coup d'un seul, elle se releva: projetant avec force son pokémon dans les airs. Ne manquant pas de tourner telle une toupie et de jouer sur le charme de sa longue queue, la Pyrolie se confondait dans sa propre couleur, une spirale de rouge et de jaune qui donnait l'impression d'une véritable flamme géante, volant à travers la scène. Une multitude de paillettes brune dorèrent la scène, s'évaporant de la fourrure de la boule de poils. Tourbillonnant sur son parcours et recouvrant le théâtre, l'attaque jet de sable fit écho non seulement au début du spectacle mais évoqua avec légèreté la fin. La Pyrolie retomba au centre de la piste doucement, laissant les derniers brins retomber sur son museau.

Éole retomba directement sur terre, elles avaient clôturé leur numéro, il ne lui manquait plus qu'à saluer le public. Elle rejoint sa petite protégée dans la minute, la prit dans ses bras et marqua la touche finale en se baissant. Et voila que ses doigts tremblaient, pourtant elle serait Ran fort, mais les applaudissements la tétanisèrent... Elle avait réussi . ELLES avaient réussi! Devant tout un monde, voila que dans la salle ne résonnaient plus que les sons du public. Elle regardait à moitié la salle, cherchant du soutien un peu partout. Cela ne dura que quelques minutes, mais son coeur était prêt à exploser de trouille... Tout ça était passé maintenant... Elle rejoint à alors bien vite les coulisses, les jambes flageolante mais toujours avec ses bras bien accrochés à sa partenaire, Ran. Elles savaient ensemble qu'a ce moment-là, ce n'était que le début.







______
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna Mishima
Dans le monde du spectacle
Dans le monde du spectacle
avatar

Messages : 73
EXP : 210
Date d'inscription : 23/02/2014
Quelle est ton île? : Nolia

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [ Concours n°1 ] Les grêlons de Mars - Première Manche   Mar 1 Avr - 18:37


Les grêlons de Mars - Première Manche.



Notre prestation, à Scalpion et à moi, était maintenant bien entamée, et il était maintenant trop tard pour revenir en arrière et tenter de faire autre chose.  

Petit à petit, notre petite pièce de théâtre que nous prenions plaisir à montrer au public approchait de son final qui allait venir clôturer notre représentation, et qui allait montrer si le Scalpion, brave chevalier servant, pourrait sauver la jeune princesse prisonnière que je jouais.

Scalpion venait donc de battre deux des adversaires qui le séparaient de la porte qui lui servirait à entrer et à venir me sauver, cependant, les deux autres s'étaient regroupés et ne semblaient pas près de le laisser passer.

Mais ils ne savaient pas que face à eux, ce n'était pas un simple chevalier venu pour sauver la princesse prisonnière en haut de la tour, mais plutôt un héros près à tout pour réussir, et il était sur le point de le montrer.

Alors que Scalpion avançait, regardant fixement la porte, la lumière s'éteignit et on entendit un bruit, comme si quelque chose tombait depuis le plafond. Sans perdre une seule seconde, Scalpion recula légèrement, et quand il ressenti que ce qui tombait du plafond se trouvait entre lui et la porte, il lança son attaque plaie-croix, provoquant une jaillissement de lumière qui fit une croix, et suite à cela, on entendit un bruit supplémentaire, celui de la porte qui venait de casser.

Après cela, la lumière fut rallumée et l'on pu constater que ce qui était tomber était un ennemi qui voulu prendre Scalpion par surprise, mais celui-ci l'avait envoyer tout droit sur la porte avec son attaque, ouvrant le chemin en assommant par la même occasions les deux gêneurs.

Sans attendre, Scalpion entra, et se mit à monter les escaliers pour me rejoindre, ne tardant pas à arriver devant une porte fermer qu'il ouvra en donnant un coup avec la lame au bout de son bras. Nous étions maintenant tous les deux dans la même pièce, mais cela ne dura pas longtemps, car le chef ennemi, celui qui m'avait fait kidnappée, venait d'entrer à son tour, prêt à se battre pour me garder auprès de lui.

Cependant, Scalpion n'était pas d'accord et il comptait bien me protéger, c'est donc sans attendre qu'il bloqua la première tentative d'attaque de son adversaire, puis qu'ils enchainèrent tout deux de petites estocades dans le but de déstabiliser l'autre, mais aucun des deux ne prenait le dessus.

Après quelques instants, le chef se prépara à lancer une grosse attaque, et pour l'éviter, Scalpion me porta, puis il sauta du balcon, se réceptionnant sur le sol, me posant ensuite à ses côtés, avant de s'avancer pour se mettre devant moi et regarder son adversaire avec l'envie d'en finir grâce au prochain coup.

Scalpion baissa donc l'un de ses bras avec un lame au niveau de sa taille, comme s'il la replaçait dans un fourreau pour sabre, puis il se mit à courir pour finalement sauter vers son ennemi qui venait de se lancer sur lui depuis le balcon.

Les deux ennemis étant dans les airs, se préparant à lancer leurs attaques, Scalpion remmena son bras, comme s'il sortait son sabre, et il trancha son adversaire avec une attaque griffe, se réceptionnant ensuite sur le rebord du balcon, avant de redescendre auprès de moi.

Suite à cela, Scalpion vint se mettre devant moi, un genoux à terre, comme un chevalier devant une princesse, je le remerciais donc en lui souriant, puis je lui pris la main, et nous nous tournèrent vers le jury pour saluer, notre pièce de théâtre venant de prendre fin.

Après notre salut final, nous nous sommes dirigés vers les coulisses, satisfaits de notre prestation, nous demandant cependant si cela suffirait à passer au tour suivant, car, il faut bien l'avouer, la concurrence est rude.
© fiche créée par ell





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lieven O'Farrell
Dans le monde du spectacle
Dans le monde du spectacle
avatar

Masculin
Messages : 286
EXP : 1835
Date d'inscription : 19/02/2014
Quelle est ton île? : Alisse
LVL : Paillettes

Notes
Relations:
Sac à dos:

MessageSujet: Re: [ Concours n°1 ] Les grêlons de Mars - Première Manche   Mer 9 Avr - 20:27



. Les Grelons de Mars ♪ .




Le thème réécriture avait peut être être trop ambitieux pour une première fois..

Mais les deux amis ne pouvaient plus s'enfuir.

Ainsi Lieven se redressa, doucement, puis de façon plus sûre, essuya ses larmes d'un geste rapide et concis. La morale de l'histoire devait être remise au goût du jour, pour tout ces jeunes gens qui veulent être dresseurs ! Se méfier des inconnus est un handicap pour voyager, et il voulait le mettre en évidence. Il ne pouvait pas le dire, mais il pouvait le montrer.

Le marionnettiste synchronisa ses pas avec les tintements de clochettes qui remontaient avec vivacité, alors que le reste de la mélodie avait disparu. C'était au tour de Maj de reculer, oreilles et queue basses. D'un regard d'acier plus posé, le travesti fit leva son bras droit du côté gauche de la tête et, d'un geste aussi rapide que précédemment, il le replia vers la droite. Un pur geste de refus. Le Dedenne se retourna donc, et, de son air le plus vexé, chargea sur le public. C'est à ce moment que la musique revint, une musique aussi angoissante que jolie, où en fond, le dresseur fit voler son chaperon dont le nœud de ce dernier tenait une pokéball. Heureusement la scène était grande et permettait à Maj de ne pas atteindre le bord trop vite histoire que son coordinateur puisse lancer la ball à temps.

La scène ne présentait plus plus qu'une fillette sûre d'elle devant des fantoches gisant près d'une étendue de jus de baies, ainsi qu'une pokéball tout au devant de la scène. Mais rien n'était terminé, et ceux qui avaient l'œil attentif pouvaient voir que la balle était attachée à des fils eux-mêmes accrochés aux doigts de l'ex petit chaperon. Il avait par ce court passage montrer que la capture d'un Pokémon faisait grandir, il n'était plus fillette, il était femme.

Cependant, le marionnettiste devait se retirer dans l'ombre de la scène : le final revenait à celui qui fait du dresseur un dresseur, son compagnon.

Un instant de pénombre plongea la scène dans le silence jusqu'à ce que la mélodie du début reprit. Un hâle de lumière éclaira la scène et plus spécifiquement la balle qui était dirigée sur scène par le coordinateur qui la fit ensuite monter légèrement. Ceci fait, il fit tourner la balle bicolore sur elle-même comme s'il jouait avec une corde à sauter. C'était le signal pour que Maj sorte de sa pokéball en faisant une pirouette, laissant en même temps échapper quelques étincelles qui montraient l'attaque qui allait suivre.

Une fantoche ou un ami ?

Maj n'était plus attaché : il n'était pas une marionnette.

Le Dedenne faisait face au public, seul. Car son dresseur était maintenant simple spectateur, il pouvait intervenir, mais de façon bien trop discrète. La boule orange salua donc tout ces gens avec un grand sourire, sautillant et agitant sa longue et fine queue. Puis il entama une danse, deux pas sur la droite, mouvement de tête coordonné avec celui de la queue, puis la même à droite. Le tout était de charmer le public pendant que Lieven mettait le jeu de miroir en place. Discrètement, des petits miroirs encadraient les extrémités de la scène, si bien que quand mange se retourna en lançant son attaque éclair, l'éclair produit traversa plusieurs fois la scène en illuminant sur son passage des objets tels que des pokéballs ou un pokédex voir la pierre feu du dresseur. Des objets rappelant le voyage en clair.

Dès que l'éclair percuta le dernier miroir, il fut retourné vers Maj qui ne bougea pas malgré la percussion, se contentant de sourire. Il secoua sa tête laissant des étincelles fuirent sa fourrure et briller en retombant sur le sol, dans le jus de baie, dans un dernier bruit de crépitement.

Il salua après ça en même temps que le coordinateur qui s'avançait sur le devant de la scène pour le rejoindre. Tout deux n'osèrent que le sourire et la courbette avant de s'éclipser enfin vers les coulisses. Rouges, fatigués, excités, heureux, il prirent avec du mal une grande bouffée d'air.

Ils ne savaient pas à quel moment ils avaient cessé de respirer, et s'ils allaient y arriver.





❝ Wanna pull my strings ?